• Résilience, austérité et mode de vie minimaliste

    Le monde souffre. L’Ouest fait face à une proche crise socio-économique et politico-financière. L’Est souffre d’une mutation environnementale incompréhensible. Le Sud tente de se relever mais le gap entre les plus riche et la masse se creuse. Les résolutions du COP24 risquent de rester sans effet aux pays les plus fragiles du globe et les Chinois et les Américains continueront à polluer la planète. Le lobbying des pays producteurs et exportateurs de pétrole continuera à influencer tant bien que mal l’économie mondiale et ne se soucie que très peu des impacts environnementaux que les explorations et l’usage des énergies fossiles peuvent avoir sur la vie de tous les jours de…