• 2 avril, herintaona izay no nahalasa azy ho andron’ny zandary

    2 avril 1969, andro manan-tantara eo amin’ny zandarimariam-pirenena. Andro tsiahivina satria tamin’io andro io, hono, no nanendrena an’i kolonely Richard Ratsimandrava hiadidy ny zandarimariam-pirenena ary izy no malagasy voalohany nahazo izany hoe « Commandant en chef  » izany. Vao herintaona monja no nanombohana nanamarihana izany andro izany fa nandritry ny telo amby efapolo taona dia tsy nisy izany fanamaihana izany. Amin’ity taona ity izany dia afaka hametraka fanontaniana malalaka amin’ireo zandary ny vahoaka malagasy. Ny ahy dia tsotra ny fanontaniako. Ahoana ny fomba ahafahana manafoana ireny tsolotra sy kolikoly samihafa ataon’ny sasantsasany amin’ireo zandary? eny amin’ny lalam-pirenena ohatra, eny fitiliana ara-teknika ny fiarakodia na ny « visite technique » koa ohatra na koa…

  • Pas de nouvelles… bonnes nouvelles

    A Antananarivo, il existe au moins une quinzaine de quotidiens, une quinzaine de périodiques et de magazine, neuf chaînes de télévision et pas moins d’une trentaine de radio émettant sur la bande FM. Chaque support tente de se frayer une place pour se faire entendre. Par expérience, les journaux édités en langue malgache sont les plus lus, même si leurs lecteurs ne constituent pas toujours des consommateurs cibles des annonceurs. Avec ce nombre de vecteurs, une personne reçoit tous les jours une multitude de message, un grand nombre d’informations. Les lecteurs et le téléspectateurs tananariviens ont été habitués à du sensationnalisme. Il faut faire peur pour vendre, il faut indigner…

  • Ho entina aiza ity firenena ity?

    Nandalo ny 24 jolay 2013 ny malagasy. Tsy nisy ny fifidianana filoham-pirenena. Efa tsinjo lavitra izy io rehefa tsy nametra-pialàna ny Filohan’ny tetezamita 60 andro mialohan’io fotoana tokony handatsaham-bato io. Nisy ihany ireo kandidà no nametra-pialàna araka ny vaovao re fa toa tsy fantatra hoe nekena ve sa tsia izany fametraham-pialàna izany. Teo anelanelan’izay dia tadidy hoe nisy ireo saika hametraka ny antontan-taratasy no tsy noraisina satria tsy feno ireo taratasy nilaina ka tsy afaka nametraka izany taorian’ny alahady, fe-potoana farany ahafahana mametraka izany. Kinanjo fantatra avy eo fa nisy antontan-taratasy voapetraka ihany taorian’izany fe-potoana izany. Dia mbola eto isika amin’izao. FA HO ENTINA AIZA MARINA ITY FIRENENA ITY E?…

  • Retrospectives de la fête nationale 2013

    Les festivités du 53ème anniversaire du retour de l’indépendance de Madagascar a débuté par des concerts pour la masse populaire au nouveau Coliseum d’Antsonjombe. Cela a débuté le vendredi 21 juin, date qui coïncidait aussi à la fête de la Musique 2013 aussi. Puis il eut les feux d’artifices du Lac Anosy, qui a été accompagnés par une bonne sonorisation placée un peu partout autour du jardin d’Antanimbarinandrina ex-Square Poincarré, suivi le lendemain par le traditionnel défilé militaire au stade municipal de Mahamasina, clôturé par un grand concert de Rossy et de ses invités. Le bilan de cette fête est assez mitigé, selon nos propres observations, car il eut une…

  • Hisser le drapeau : un geste fort, plein de symbolisme

    A Madagascar, le mois de juin est la période de la fête nationale par excellence. En effet, comme tout le monde le sait, le 26 juin, la grande île célèbre le retour de son indépendance après quelques 70ans de colonisation. En cette année 2013, Madagascar traverse la quatrième année de crise socio-politique. Une crise qui a eu des impacts négatifs sur l’économie en général mais surtout au niveau des dépenses de chaque foyer. L’inflation est galopante depuis 2010 malgré les promesses de Andry Rajoelina sur la place du 13 mai durant les meetings de la Révolution Orange. L’insécurité est mise en valeur et on se demande si ce sont les…

  • 48 dia… boka?

    Fomba fanisàna tamin’ny kilalao taloha ny hoe vingt-sept dia boka, mba ahitàna izay hitady na hanenjika na hitarika na hahazo anjara tsotra fotsiny ihany rehefa maro ireo ankizy mpilalao. 49 no isan’ireo nanatitra antontan-tanratasy hilatsahan-ko fidina ho filoham-pirenenan’i Madagasikara. Oay, 48, azafady, Noesorin’i Maître Avoko ny taratasy filatsahany noho ny fahitàny fa mety hampisy korontana ny hamaroan’ireo mpilatsaka ho fidiana. 48 olona, ao ny lahy, ao ny vavy. Misy ny efa fantatra sy malzalaza, isy kosa ireo tena mbola tsy fantatra mihitsy. Anisan’ny tranga mahalasa saina ny maro ny filatsahan’i deba. Izay marihina fa toa sahirana raha mamindra na mijery fa dia toa tsy maintsy misy olona iray na roa…

  • Ny fifamelan’ny samy malagasy

    Tohin’ny toraka natao teo aloha dia somary hiverenantsika ny momba ny resaka fampihavanana. Raha zohina tsotra ny ny hevitra fonoson’ny fampihavanana dia tsorina hoe famerenana ho iray loha ka ho tongotra miara-mamindra sy soroka hiara-hilanja. Io fampihavanana io dia tsy vitan’ny resaka « Amnistie » fotsiny, TSY AMPY IZANY! Ny fampihavanana dia miainga amin’ny fifampiresahana marina sy ny fifamelana tena avy ao am-po ary aorian’izay vao afaka miavana. Nisy hetsika iray tokony natao momba ny fampihavanana sy fifamelan’ny polisim-pirenena, ny zandary, ny miaramila, ny mpiandry fonja ary ny ministeran’ny fitsarana. Anisan’ny dingana voalohany ilain’ny malagasy io mba handrosoana. Indrisy anefa fa notsindrin’ny famoahana ireo mpikambana tao amin’ny FFM ny daty tokony nanaovana…