• Krismasy mitady ravin’ahitra

    Le titre est trompeur, le corps du texte ne sera pas en malgache. Le but du post est de sonder : « Comment la fêtez vous votre Noël à Madagascar ou an-dafy? ». Noel au Canada pour moi fut un choc de culture. Autant de fanfares n’ont pas éveillé en moi la joie de Noel. Quoiqu’ici, on l’appele maintenant le Temps des fêtes pour ne pas négliger les non-chrétiens ou les non-croyants. Que sais-je, je ne cherche pas à savoir. Comment la fêtez-vous le Noel, quelle tradition sur quel menu? Pour moi, Noel commence bien tôt, trop tôt à mon goût que les fanfares me sapent le moral à un moment donné.…

  • Amin’ilay « oui » !

    Il y a de nouvelles expressions Malagasy qui n’ont pas leur équivalent dans d’autre langues (si, je vous promets !). Comme si notre insularité commande une utilisation « unique » d’expression bizarre. Parmi les nouveaux termes que j’ai entendu à Madagascar, « Amin’ilay oui » m’a laissé complètement dubitatif. Et je pense qu’il y a de quoi, puisque ce n’est pas apparemment donné à tout le monde de savoir utiliser cette expression. De but en blanc, j’ai demandé la traduction littérale. On m’a sèchement répondu qu’il n’y en avait pas vraiment. Car l’ingéniosité du Malagasy veut que cette expression change de sens selon son contexte. Et donc, « amin’ilay oui…

  • Madagascar, un OFNI ?

    Madagascar un Objet Flottant Non Identifié ? Après le post précédent, comment savoir qu’on est malgache, maintenant comment deviner qu’on est à Madagascar ? En bon petit français que je suis, j’ai toujours entendu parler de Madagascar. Mais au fait, comment, quand, pourquoi ? A l’école, en cours d’histoire, non décidément rien sur Madagascar, car si la décolonisation est abordée à propos de l’Algérie et de l’Indochine, les 120 000 morts de Madagascar et du corridor en particulier ne valent apparemment meme pas une ligne au collège ou au lycée. Des discrets vous dis je ! A la télé peut être, oui, effectivement de vagues souvenirs de lemuriens gambadant sur…

  • Malagasy du monde

    Premier post communautaire initialement publié sur L’odyssée de Tattum, paru le 22 mars 2006: Le sujet et l’objectif de ce post m’ont été inspirés suite à lecture de l’article sur la fuite des cerveaux de la Gazette que j’avais intitulé « A méditer« . Non pas que je nous gratifie tous de cerveaux, tant mieux me diriez-vous, mais il s’agit surtout de présenter succintement dans le contexte de chacun, ce qu’il pense de son parcours et du pays où il se trouve, laissant à chacun de nous le soin d’en tirer ou non des conclusions. En attendant un blog communautaire malgache fonctionnel et dynamique (ben c’est Malag@sy miray!), j’ai trouvé intéressant de…

  • Malagasyscopie par la blogosphère malagasy

    Se sont joints à la Malagasyscopie, ou regards sur nous-mêmes, inspirée par l’article « Ho an’ny Gasy andafy » de VANF: Malagasyscopie par Aiky Malagasy Copy par Dadee Malgachoscopie par Elodieriana Malagasy kôpy par Harinjaka Malgachoscopie par Hery Lettre à un Malagasy de Madagascar par Iko Malagasy Kopia par Jentilisa Malgachoscopie | When you give back par Jogany Malgachoscopie par Lilia Malgachoscopie par Lutinewink Malgachoscopie – Exil + Madagascarianskopia par Lova Malagasyscopia par Malagasy any California Malgachoscopie par Many Malgachoscopie par Marc Malgachoscopie par Mia Malgachoscopie par Nivo Malagasyscopie par Rajiosy Malgachoscopie par Tokinao Malgachoscopie – Fantatro izay fihaviako par Tomavana Malgachoscopie par Vola Malgachoscopie (partie 1) par Xavier

  • Petits espoirs…

    Sorti de ma flemme sahelienne, quelques idées à partager. Trop paresseux pour créer mon blog et trop complexé pour essayer d’atteindre le niveau de Tattum, je profite de son initiative pour réaliser ce que j aurai aimé créer. Parasitisme ou symbiose… Alors please, un peu de compassion, premier post, juste un test, encore a mes premiers pas et je ne suis pas sur d etre encore bien au point. Bref, fin des combats contre les moulins générationnels et contre les citadelles imprennables a Madagascar, oublier les regards dans le rétroviseur et délibérément regarder l’avenir, les enfants de Madagascar et leurs rêves, leur inventivité, cette envie de créer qu ils récèlent.…

  • Malgachoscopie- Exil…

    « Que la vie t’apprenne Mais que tu restes le même Si tu te trahissais nous t’aurions tout à fait perdu Garde cette chance Que nous t’envions en silence Cette force de penser que le plus beau reste à venir et loin de nos villes, comme Octobre l’est d’Avril Sache qu’ici reste de toi comme une empreinte indelebile… » « Puisque tu pars » J-J. Goldman. En cogitant sur le « pourquoi »et le « comment » de la diaspora Malgache et de ses habitudes, ce morceau de l’album « entre gris clair et gris foncé » me revient souvent en tête. A d’autres, cette chanson et ce passage pourraient paraitre ringard, pire meme niais. Pourtant, remis dans le contexte…