• Pas de nouvelles… bonnes nouvelles

    A Antananarivo, il existe au moins une quinzaine de quotidiens, une quinzaine de périodiques et de magazine, neuf chaînes de télévision et pas moins d’une trentaine de radio émettant sur la bande FM. Chaque support tente de se frayer une place pour se faire entendre. Par expérience, les journaux édités en langue malgache sont les plus lus, même si leurs lecteurs ne constituent pas toujours des consommateurs cibles des annonceurs. Avec ce nombre de vecteurs, une personne reçoit tous les jours une multitude de message, un grand nombre d’informations. Les lecteurs et le téléspectateurs tananariviens ont été habitués à du sensationnalisme. Il faut faire peur pour vendre, il faut indigner…

  • Retrospectives de la fête nationale 2013

    Les festivités du 53ème anniversaire du retour de l’indépendance de Madagascar a débuté par des concerts pour la masse populaire au nouveau Coliseum d’Antsonjombe. Cela a débuté le vendredi 21 juin, date qui coïncidait aussi à la fête de la Musique 2013 aussi. Puis il eut les feux d’artifices du Lac Anosy, qui a été accompagnés par une bonne sonorisation placée un peu partout autour du jardin d’Antanimbarinandrina ex-Square Poincarré, suivi le lendemain par le traditionnel défilé militaire au stade municipal de Mahamasina, clôturé par un grand concert de Rossy et de ses invités. Le bilan de cette fête est assez mitigé, selon nos propres observations, car il eut une…

  • Hisser le drapeau : un geste fort, plein de symbolisme

    A Madagascar, le mois de juin est la période de la fête nationale par excellence. En effet, comme tout le monde le sait, le 26 juin, la grande île célèbre le retour de son indépendance après quelques 70ans de colonisation. En cette année 2013, Madagascar traverse la quatrième année de crise socio-politique. Une crise qui a eu des impacts négatifs sur l’économie en général mais surtout au niveau des dépenses de chaque foyer. L’inflation est galopante depuis 2010 malgré les promesses de Andry Rajoelina sur la place du 13 mai durant les meetings de la Révolution Orange. L’insécurité est mise en valeur et on se demande si ce sont les…

  • Et si l’arche de Noé était parti de Madagascar?

    Plusieurs religions actuelles s’accordent à dire que Noé est, selon la foi de chacun, le père actuel de l’humanité. En effet, le déluge au temps de Noé a fait périr les hommes et les animaux existants à cette période à part les huit personnes qui étaient entrés dans l’arche ainsi que les animaux qui étaient là aussi. On retrouve des récits similaires dans différentes cultures et différentes autres religions que chrétienne ou musulmane. On sait ou on estime que l’arche s’est arrêtée au Mont Ararat, en Turquie, même si les innombrables expéditions scientifiques et évangéliques n’ont pas réussi à fournir des preuves universellement reconnues et acceptées que l’arche a bel…

  • Fampihavanana sa Fifamelana?

    Ny rehetra dia miaraka miaiky fa ela loatra ity krizy indray mitoraka ity. Efa-taona mahery izao no nitranga ireny « alatsinainy mainty » sy ny tranga nisy teo Ambohitsorohitra. Tsy iverenana ny tantara fa maro ireo rohy samihafa mitantara izany. Tamin’ny herinandro teo dia najoro sy naseho ny be sy ny maro ireo mpikambana ao anatinan’ny FFM na ny Filankevitry ny Fampihavanana Malagasy na antsoina koa amin’ny teny frantsay hoe CRM na Conseil de Reconciliation Malgache. Ho an’ny vahoaka mpitazan-davitra toa ahy dia toy ireo andry sy sampana maro nijoro sy najoro hatramin’izay ny fijery azy ito. Saingy rehefa jerena akaiky dia tsapa fa mety hanana ny mampiavaka azy amin’ny lafiny rehetra…

  • L’occident : grandeur et décadence

      A la une cette semaine, la zone Euro entre officiellement en récession (ici aussi), le Département du Trésor américain sort les chiffres qui ont été par la suite annoncés par le Président Barack Obama, à savoir une hausse de 22% du déficit budgétaire en octobre. Des manifestations contre l’austérité ont eu lieu en Espagne, Portugal et l’Italie et la Grèce est « en dépression économique aggravée« . Vue sous  cet angle, tout cela ne veut rien dire car par exemple les budgets publics connaissent rarement d’excédent. (Et oui, le contribuable paie toujours pour ses « fonctionnaires », mais malheureusement ce n’est plus vraiment le cas.). De l’autre côté de la planète, la Chine…

  • Du gaz et du petrole : le cadeau empoisonné des malgaches n’est pas encore au rendez-vous

    Il y a des intérêts que le malgache lambda ignore ou tout simplement considère que cela ne concerne pas ses priorités. Telles sont par exemple ces personnes morales qui obtiennent des blocs, font entrer leur société en bourse ou recherche des acquéreur et revend leur compagnie. Dans le milieu certains noms sont à éviter car sont considérés comme des escrocs notoires. Business? No, because business is trust! Une chanson de Mahaleo a vulgarisé, sinon démocratisé la localité de Bemolanga. Cet endroit figure depuis toujours comme étant la lueur d’espoir de tout un peuple mais qui, au fond, s’avère non rentable actuellement vue son coût d’exploitation. En ce moment, un groupe…