• Malagasyscopie par la blogosphère malagasy

    Se sont joints à la Malagasyscopie, ou regards sur nous-mêmes, inspirée par l’article « Ho an’ny Gasy andafy » de VANF: Malagasyscopie par Aiky Malagasy Copy par Dadee Malgachoscopie par Elodieriana Malagasy kôpy par Harinjaka Malgachoscopie par Hery Lettre à un Malagasy de Madagascar par Iko Malagasy Kopia par Jentilisa Malgachoscopie | When you give back par Jogany Malgachoscopie par Lilia Malgachoscopie par Lutinewink Malgachoscopie – Exil + Madagascarianskopia par Lova Malagasyscopia par Malagasy any California Malgachoscopie par Many Malgachoscopie par Marc Malgachoscopie par Mia Malgachoscopie par Nivo Malagasyscopie par Rajiosy Malgachoscopie par Tokinao Malgachoscopie – Fantatro izay fihaviako par Tomavana Malgachoscopie par Vola Malgachoscopie (partie 1) par Xavier

  • Petits espoirs…

    Sorti de ma flemme sahelienne, quelques idées à partager. Trop paresseux pour créer mon blog et trop complexé pour essayer d’atteindre le niveau de Tattum, je profite de son initiative pour réaliser ce que j aurai aimé créer. Parasitisme ou symbiose… Alors please, un peu de compassion, premier post, juste un test, encore a mes premiers pas et je ne suis pas sur d etre encore bien au point. Bref, fin des combats contre les moulins générationnels et contre les citadelles imprennables a Madagascar, oublier les regards dans le rétroviseur et délibérément regarder l’avenir, les enfants de Madagascar et leurs rêves, leur inventivité, cette envie de créer qu ils récèlent.…

  • Malgachoscopie- Exil…

    « Que la vie t’apprenne Mais que tu restes le même Si tu te trahissais nous t’aurions tout à fait perdu Garde cette chance Que nous t’envions en silence Cette force de penser que le plus beau reste à venir et loin de nos villes, comme Octobre l’est d’Avril Sache qu’ici reste de toi comme une empreinte indelebile… » « Puisque tu pars » J-J. Goldman. En cogitant sur le « pourquoi »et le « comment » de la diaspora Malgache et de ses habitudes, ce morceau de l’album « entre gris clair et gris foncé » me revient souvent en tête. A d’autres, cette chanson et ce passage pourraient paraitre ringard, pire meme niais. Pourtant, remis dans le contexte…

  • Excès d’intégration ?

    Tanalahy = Caméléon en malgache. – n.m. fig.: Personne qui change de conduite, d’opinion, de langage, suivant les circonstances.   Avez-vous constaté comme les petits italiens nés de parents immigrés italiens continuent à parler leur langue maternelle ? De même pour les petits espagnols, les portugais, les cambodgiens, les arabes, les anglais… Alors comment se fait-il que les petits malgaches nés en France (ou au Québec) ces dernières années ne sachent plus parler malgache ? En effet, je l’ai particulièrement remarqué pour ceux qui sont de la dernière décennie, ceux qui ont entre 0 et 15 ans environ maintenant. Quand des amis me présentent à de nouvelles personnes d’origine malgache…

  • Pigeon achète

    Ou comment se griller devant votre famille qui habite au bled. Le principe quand on fait du shopping à Tananarive, c’est de ne jamais se vanter auprès de sa famille qu’on a fait l’affaire du siècle. Parce que 90 % du temps, ils vous regardent avec des yeux merlans frits quand tout fier de vous-même, vous annoncez tambour battant le prix que vous avez arraché au vendeur larmoyant-j’ai-10-gosses-et-ma-belle-mère-à-nourrir-en-vendant-ce-sac au bout d’une demi-heure de marchandage. Tout simplement, parce qu’eux, sans même négocier (ou en tout cas, moins longtemps), ils l’ont pour 10 fois moins cher. Un de mes passe-temps préférés à Tananarive (faut dire, y a pas grand chose d’autre à…