• C2C, l’art du mix

    En musique il est souvent difficile de trouver un terrain d’entente. Les goûts et les couleurs blablabla… tout le monde connait. J’ai lu une fois : « Avant c’était la guitare, aujourd’hui pour tomber les filles les jeunes (gasy) se tournent vers les platines » Je ne vais pas débattre sur la véracité de cette affirmation 😉 Pour ma part je ne suis pas très fan de tout ce qui touche de près comme de loin au scratch mais je sais quand même apprécier le talent (quand il y en a) d’un bon DJ. Mais par dessus tout j’adore le mélange de genre, il n’y a rien de mieux. En voici un…

  • Positive Mada

    J’ai découvert un site qui mérite d’être connu et visité: Positive Mada. Le fruit d’un voyage de Lydie et Cécile, de mars 2005 à novembre 2006, qui ont parcouru Madagascar à pied sur 1500km. A la rencontre de Malagasy qu’on ne croiserait peut-être pas bien loti dans son hôtel ou se prélassant d’un circuit tout confort organisé. Elles ont ainsi ramené des portraits et vidéos de visages d’espoir et d’ idées qui donnent envie d’agir ainsi qu’une volonté de les faire savoir. Au total, vingt-trois projets rencontrés et qui gagnent à être concrétisés. Pour en savoir plus: Positive Mada Pour voir la teneur des 23 projets: Positive action, le blog

  • Village complètement rasé par le feu [Manakana II, MD]

    Les maisons traditionnelles de la côte est de Madagascar [ndlr falafa ou fontsy] sont construites entièrement en bois, des palmiers et d’autres matériaux naturels faciles d’accès [dans la forêt vierge]. Souvent, le toit est de paille, dans quelques cas les maisons sont recouvertes de tôle ondulée. Contre l’humidité et la vermine, les maisons sont posées sur des pilotis et comme la cohésion familiale est très forte, elles sont souvent construites les unes serrées contres les autres. Les enfants bâtissant leurs propres maisons accolées à ceux des parents et ainsi de suite. Manakana II est distant d’environ 2 jours de marche de la première liaison routière. Depuis juin 2006, le village…

  • Un québécois à Mada

    Bruno Blanchet est à Madagascar ! Bruno Blanchet est un journaliste du journal La Presse de Montréal. Il fait le tour de la terre pour le plaisir et relate ses péripéties dans des endroits pittoresques. Ses chroniques sont publiées dans le journal papier tous les lundis, mais paraissent aussi sur le site internet du journal (on trouve presque tout sur internet au Canada, et gratuit pas comme Le Monde qui te fait payer si tu veux l’article en intégralité). J’aime beaucoup cet humour québécois qui habituellement ne s’écrit pas ! Voici d’abord son voyage vers Mada : En route vers Madagascar Puis ses premières impressions sur les Malgaches : C’est…

  • Malag@sy miray – les premiers jours –

    Ou comment blogguer à propos d’un blog? D’habitude, un site web 2.0, – entre nous soit dit expression qui commence à me saturer quelque peu mais heureusement pas son concept communautaire dans le respect de la liberté individuelle -, comporte un blog qui tient informé sur le développement de celui-ci. Mais ici, tout se fait intrinsèque! 🙂 Je tiens avant tout à remercier ceux qui s’activent avec moi dans la gestion même de ce blog, pour leur aide et spontanéité. Le bilan de la première semaine ouvre à l’optimisme, qu’en dites-vous? Les dix-neuf articles publiés depuis le lancement effectif de ce blog collectif présagent en tout cas de l’esprit de…

  • 06|11|25 – Avec Samuel, ma Journée sans achat

    Le samedi 25 Novembre 2006, aura lieu « la Journée sans achat » ou I BND [International Buy Nothing Day]. Né en Amérique du Nord pour protester contre la logique du consumérisme excessif. Ce mouvement trouve un écho en Suisse au travers de Christnet, un forum oecuménique de chrétiens sensibles aux questions écologiques et sociales. Mon ami Samuel Ninck, y propage sa vision « d’une promesse biblique d’un style de vie non-matérialiste. »