• pour une Solidarité Nationale

    Depuis avant-hier, nous avons constaté dans les quotidiens de la capitale malgache une campagne signée par la Primature. Il s’agit d’une campagne qui incite la population malgache à se respecter, à respecter son prochain, à s’unir et à marquer l’amour pour la patrie par cette solidarité nationale. Nous avons voulu faire un poste à ce sujet car il est temps d’arrêter les guéguerre politique, la recherche de l’intérêt personnel et le pillage des richesses nationales. Il faut bâtir une Nation qui adhère à des valeurs communes, une image et des pensées positives. Il faut qu tout un chacun à Madagascar puisse vivre dans la paix, la sécurité et la sérénité.…

  • A Madagascar, la « Bonne année » c’est jusqu’à fin mars

    « Gong Xhi Fai Cai » disent les chinois, nous les malagasy, nous disons le plus souvent « Bonne année » ou encore « Tratry ny taona » (traduit littéralement par « L’année vous a rejoint ». Mais depuis quelques années maintenant, il y a eu un effort pour corriger cette phrase et la remplacer par : « Arahabaina nahatratra ny taom-baovao », traduit littéralement par « Félicitations, vous avez franchi cette nouvelle année »). Dans les Hauts Plateaux, les vœux sont prononcés comme suit : « Sambasamba Andriamanitra Andriananahary, tratry ny taona vaovao, dia ho samy tratry ny arivo taona mitsingeringerina e! » (Je n’ai jamais compris le sens du mot « sambasamba » utilisé ici car en language courante « sambasamba » signifie que ce n’est…

  • Pétrole, l’Etat malagasy joue-t-il franc-jeu?

    Aujourd’hui vendredi 20 février 2015 a eu lieu à la Chambre de Commerce et de l’Industrie d’Antananarivo la première d’une série de tables rondes que le Collège Industrie de la CCIA compte organiser régulièrement pour faire avancer les industries à Madagascar. Table-ronde du Collège Industrie à la CCIA Pour cette première édition, le Collège Industrie évoque, d’une part, la problématique de l’autonomie en terme d’énergie pour l’industrie, le transport et les ménages et d’autre part celle de l’exploration pétrolière à Madagascar. Ce genre d’initiative est louable et opportun car la finalisation du code pétrolier est prévue d’ici le mois de mai 2015 (tiens quelle coïncidence, le code de communication aussi…

  • Quels sont les règles de jeu? #BAD14

    Se conformer à l’administration pourrait être comparé à un jeu de hasard dans le sens où l’on connait les règles théoriques tandis que la pratique semble être différent. Des inégalités subsistent et les non-initiés ont souvent du mal à se retrouver dans le dédale des  procédures administratives malgaches. Ah oui hein! Il faut le vivre pour le croire! Les inégalités face à la Douane : En premier lieu, parlons des procédures de dédouanement. comme nous venons de le mentionner ci-dessus, théoriquement, les règles sont claires et il y a déjà un processus bien rôdé. D’autant plus que tout un ensemble de nouveaux moyens techniques et technologiques sont utilisés pour amoindrir…

  • Ce mal nécessaire

    La circulation dans la capitale de Madagascar a été maintes et maintes fois qualifiée de « jungle ». Les gens des régions pensent que les tananariviens n’utilisent pas la priorité à droite mais plutôt à gauche. Les automobilistes se posent toujours la question pourquoi il y a des charrettes et des vélos dans la ville tandis que les marchands ambulants ou les vendeurs à la sauvette considèrent le trottoir comme étant leur étal de fait ou encore de droit. Le passage piéton? on connait pas. Les feux tricolores? ça fait partie de mon passé. La priorité? c’est un peu la loterie. Bref vous l’aurez compris, ce qui n’est pas normal ailleurs l’est…

  • Hommages à Père Tiersonnier

    Père Jacques Tiersonnier célèbre cette année ses 100ans. Rares sont ceux qui arrivent à vivre jusqu’à cet âge, ce qui explique en partie l’hommage que je tiens à lui rendre dans ce billet. Beaucoup se souvient de lui comme étant le prêtre « vazaha » qui a rappelé à l’ordre le Président Didier Ratsiraka lors des mouvements populaires de 1991 ou encore le prêtre qui a écrit au Président Chirac et qui demandait à la communeauté internationale de reconnaitre la victoire de Marc Ravalomanana. Tandis que d’autres se souviennent de lui comme étant un écrivain ou un témoin de l’histoire. J’ai eu l’opportunité de connaître et de côtoyer le père Tiersonnier chez…