• Ce mal nécessaire

    La circulation dans la capitale de Madagascar a été maintes et maintes fois qualifiée de « jungle ». Les gens des régions pensent que les tananariviens n’utilisent pas la priorité à droite mais plutôt à gauche. Les automobilistes se posent toujours la question pourquoi il y a des charrettes et des vélos dans la ville tandis que les marchands ambulants ou les vendeurs à la sauvette considèrent le trottoir comme étant leur étal de fait ou encore de droit. Le passage piéton? on connait pas. Les feux tricolores? ça fait partie de mon passé. La priorité? c’est un peu la loterie. Bref vous l’aurez compris, ce qui n’est pas normal ailleurs l’est…

  • Hisser le drapeau : un geste fort, plein de symbolisme

    A Madagascar, le mois de juin est la période de la fête nationale par excellence. En effet, comme tout le monde le sait, le 26 juin, la grande île célèbre le retour de son indépendance après quelques 70ans de colonisation. En cette année 2013, Madagascar traverse la quatrième année de crise socio-politique. Une crise qui a eu des impacts négatifs sur l’économie en général mais surtout au niveau des dépenses de chaque foyer. L’inflation est galopante depuis 2010 malgré les promesses de Andry Rajoelina sur la place du 13 mai durant les meetings de la Révolution Orange. L’insécurité est mise en valeur et on se demande si ce sont les…

  • 48 dia… boka?

    Fomba fanisàna tamin’ny kilalao taloha ny hoe vingt-sept dia boka, mba ahitàna izay hitady na hanenjika na hitarika na hahazo anjara tsotra fotsiny ihany rehefa maro ireo ankizy mpilalao. 49 no isan’ireo nanatitra antontan-tanratasy hilatsahan-ko fidina ho filoham-pirenenan’i Madagasikara. Oay, 48, azafady, Noesorin’i Maître Avoko ny taratasy filatsahany noho ny fahitàny fa mety hampisy korontana ny hamaroan’ireo mpilatsaka ho fidiana. 48 olona, ao ny lahy, ao ny vavy. Misy ny efa fantatra sy malzalaza, isy kosa ireo tena mbola tsy fantatra mihitsy. Anisan’ny tranga mahalasa saina ny maro ny filatsahan’i deba. Izay marihina fa toa sahirana raha mamindra na mijery fa dia toa tsy maintsy misy olona iray na roa…

  • Le poisson d’avril de l’OMERT à l’endroit des usagers de services de téléphonie en formule flotte

    Dans son tout nouveau site (eh oui, je ne le remarque que maintenant), l’OMERT exhibe fièrement dans ses missions la protection des consommateurs. Sur cette page, il est intéressant de signaler le paragraphe suivant: L’autorité de régulation veille à ce que les consommateurs des services de télécommunication bénéficient pleinement du développement du secteur de télécommunication. A ce titre, elle accomplit les tâches suivantes : – protéger les intérêts des consommateurs dans leur utilisation des services de télécommunication; Depuis quelques jours (non ce n’est pas un scoop), l’OMERT est devenu populaire sur internet depuis la fameuse décision qu’elle a imposée   prise concernant les tarifs flottes intra-entreprises: le hashtag #OMERT a même vu…

  • Fampihavanana sa Fifamelana?

    Ny rehetra dia miaraka miaiky fa ela loatra ity krizy indray mitoraka ity. Efa-taona mahery izao no nitranga ireny « alatsinainy mainty » sy ny tranga nisy teo Ambohitsorohitra. Tsy iverenana ny tantara fa maro ireo rohy samihafa mitantara izany. Tamin’ny herinandro teo dia najoro sy naseho ny be sy ny maro ireo mpikambana ao anatinan’ny FFM na ny Filankevitry ny Fampihavanana Malagasy na antsoina koa amin’ny teny frantsay hoe CRM na Conseil de Reconciliation Malgache. Ho an’ny vahoaka mpitazan-davitra toa ahy dia toy ireo andry sy sampana maro nijoro sy najoro hatramin’izay ny fijery azy ito. Saingy rehefa jerena akaiky dia tsapa fa mety hanana ny mampiavaka azy amin’ny lafiny rehetra…

  • L’occident : grandeur et décadence

      A la une cette semaine, la zone Euro entre officiellement en récession (ici aussi), le Département du Trésor américain sort les chiffres qui ont été par la suite annoncés par le Président Barack Obama, à savoir une hausse de 22% du déficit budgétaire en octobre. Des manifestations contre l’austérité ont eu lieu en Espagne, Portugal et l’Italie et la Grèce est « en dépression économique aggravée« . Vue sous  cet angle, tout cela ne veut rien dire car par exemple les budgets publics connaissent rarement d’excédent. (Et oui, le contribuable paie toujours pour ses « fonctionnaires », mais malheureusement ce n’est plus vraiment le cas.). De l’autre côté de la planète, la Chine…

  • Ce que veulent les malgaches

    Les plus intelligents des politiciens de Madagascar ont sûrement déjà voulu entrer dans la tête des malgaches et connaître ses besoins ses attentes. Les moins intelligents veulent seulement accéder au pouvoir et s’enrichir. Il faut se dire que le premier groupe pourra plus facilement, en ayant accès aux informations voulues, accéder au pouvoir, enrichir son peuple mais logiquement s’enrichir aussi légalement sans voler ni détourner les biens publics. Aujourd’hui, l’association Liberty32 a sorti officiellement grâce à la collaboration de la société Kentia SàRL, Madagascar Initiative, le Centre de Presse à Antsakaviro, la Commune Urbaine d’Antananarivo et l’Ambassade des Etats-Unis, le résultat d’une semaine d’enquête sur plus de 5000 malgaches interviewés…