• La veillée funéraire ou le savoir vivre des (grandes) familles malgaches

    Dans les faire-part des gens d’Antananarivo, il est devenu fréquent d’y lire « tsy misy ny fiaretan-tory » qui signifie « il n’y a pas de veillée ».  Il était d’usage (et il l’est encore dans certaines familles) de rester chez la famille du défunt pour leur tenir compagnie et chanter (des cantiques ou autres). Pour des raisons économiques pour d’uns et pratiques pour d’autres, beaucoup de familles ont laissé cette coutume. Les gens viennent La famille des défunts qui ont encore la possibilité ou bien l’obligation sociale d’organiser, durant deux à quatre nuits avant l’enterrement, des soirées de veillée funéraire, doit s’organiser pour mieux recevoir les personnes qui vont venir la nuit. En…

  • Tsy fety ve raha tsy misy toaka?

    Tonga indray ito ny faran’ny herinandro. Faran’ny herinandro izay mifanojo amin’ny fankalazana ny fetim-pirenena. Amin’izao vanim-potoana hiainantsika izao moa dia ny datin’ny 26 iona no natokana hankalazana izany satria dia io no voamarika fa fotoana niverenan’ny fahaleovan-tenan’ny malagasy rehefa nozanahin’ireo frantsay nandritry ny 60 taona mahery teo. Ho an’ny ankamaroan’ny olona eto an-drenivohitra dia atao hoe fety rehefa misy sakafo sy zava-pisotro mahamamo. Izany hoe entina hamalifaliana ny vatana mba tena hahatsiarovana hoe sambasambatra ary ezahina hanadinoina ny adim-piainana isan’andro. Miroborobo araka izany ireo orinasa mpanodina na mpanafatra taoka sy alikaola ka krizy na tsy krizy dia mandeha hatrany ary na manana na mahantra dia mividy an’izany avokoa. Somary nahatsiaro…

  • MadaTables, vous connaissez ?

    En flânant sur le net pour avoir des news de Tsara Ketrika, je suis tombée sur THE site de l’année (oui bon, j’arrête les délires 🙂 ) Le nom est assez explicite : MadaTables répertorie les restaurants de Mada, principalement sur Tanà pour le moment, mais je pense que ça va s’élargir d’ici peu. On peut faire des recherches par type de cuisine, par ville, par quartier et par catégorie de prix. Le calcul des prix se fait sur un menu (Menu : 1 entrée + 1 plat principal ou 1 plat principal + 1 dessert, hors boissons) 3 étoiles : menu dont le prix moyen est supérieur à 10€…

  • Et si on parlait du lapin de pâques…

    Tu te demandes sûrement pourquoi le lapin de pâques alors que noël c’était il y a à peine deux jours. Et bien, c’est parce qu’il pleut toujours la nuit du 24 décembre à Madagascar. Et quand il pleut, il y a des carottes. Et quand tu penses aux carottes, tu devrais te dire, après avoir lu ce post, que l’orthographe correcte de carotte, c’est l’orthographe anglo-saxone : carrot. Et pourquoi ? Et bien, parce que le nom de ce légume orange vient du malagasy… Je m’explique, quand les missionnaires anglais sont arrivés à Madagascar, ils ont appris la langue, et ils ont donné des noms aux différentes choses qu’ils ne…

  • Guerre féroce sur les litchis

    Fruit exotique de la période de Noel par excellence, les letchis ont été au menu d’une émission de radio que je suis épisodiquement : ça se bouffe pas ça se mange, émission du samedi 6 janvier 2007 de 12h05 à 13h01 (1) – par Jean-Pierre Coffe. Cette émission a été enregistrée à Saint Denis de La Réunion en novembre dernier lors d’un déplacement de 4 jours de l’équipe Coffe. Il faut ajouter que d’autres thèmes – culinaires de ce département français d’outre-mer – ont été traité par Coffe lors des précédentes éditions. Elles ont été très instructives. J’apprécie la volonté de cette chaîne radiophonique publique de remplir une de ses…