• A Madagascar, la « Bonne année » c’est jusqu’à fin mars

    « Gong Xhi Fai Cai » disent les chinois, nous les malagasy, nous disons le plus souvent « Bonne année » ou encore « Tratry ny taona » (traduit littéralement par « L’année vous a rejoint ». Mais depuis quelques années maintenant, il y a eu un effort pour corriger cette phrase et la remplacer par : « Arahabaina nahatratra ny taom-baovao », traduit littéralement par « Félicitations, vous avez franchi cette nouvelle année »). Dans les Hauts Plateaux, les vœux sont prononcés comme suit : « Sambasamba Andriamanitra Andriananahary, tratry ny taona vaovao, dia ho samy tratry ny arivo taona mitsingeringerina e! » (Je n’ai jamais compris le sens du mot « sambasamba » utilisé ici car en language courante « sambasamba » signifie que ce n’est…

  • Mpampihavana tsy mihavana amin’ny hafa hoe?

    Taorian’ny resabe momba ny fisitahan’andriamatoa isany Andry Rajoelina sy Zafy Albert (eto amin’ny sary, tao anatin’ny hetsika momba ny fampihavanam-pirenena nokarakarain’ny FFKM dia misy ihany koa ny resaka mivoaka eny anivon’ny sehetra ara-pinoana maro samihafa eto an-drenivohitra sy ny manodidina. Fantatra aloha fa maro no manenjika ny FFKM mikasika ny toerana izay misy azy ireo momba ito fampihavanana ito. Voatondro molotra mikasika izany ireo tangala mena sy ny FFM izay toa heno any ambadika any ho manakihana ireto raiamandreny ara-pinoana izay miezaka manao izay eritreretiny fa mety ho an’ny malagasy sy ny firenena. Misy ihany koa no milaza fa  misy fiandaniana ito fampihavanana ito. Tsy anjaranay eto amin’ny Malagasy Miray…

  • Fihaonana an-tampon’ireo filoha teo aloha (sy ny ankehitriny)

    Voalaza ombieny ombieny fa i Madagasikara dia nosy manan-karena kanefa dia mahantra vahoaka. Tsy vahiny amin’ny antony mahatonga izany ireo mpitondra nifandimby nisy teto, indrindra fa nanoboka tao anaty fanjanahan-tany. Satria mazava fa tsy soa ho an’ny firenena malagasy no nahatonga ireo vahiny nifandimby nanjanaka fa soa indrindra ho an’ny firenena izay naniraka azy. Tsy any intsony ny resaka ankehitriny. Tsy fotoana intsony izao hifanondrotondro sy hifampiapanga. Raha mba misy tsirim-pitiavan-tanindrazana na dia kely fotsiny aza ireo mpanao politika sy ireo mpitondra nifanesy mbola velona sy ny zanaka amna-jafiny, izay raha ny tokony ho izy dia tsy misy idirany amin’ny raharaham-pirenena noho ny efa nijanonan’ny vanim-potoana faha-mpanjaka, dia miara-mifanaiky ny…

  • Quels sont les règles de jeu? #BAD14

    Se conformer à l’administration pourrait être comparé à un jeu de hasard dans le sens où l’on connait les règles théoriques tandis que la pratique semble être différent. Des inégalités subsistent et les non-initiés ont souvent du mal à se retrouver dans le dédale des  procédures administratives malgaches. Ah oui hein! Il faut le vivre pour le croire! Les inégalités face à la Douane : En premier lieu, parlons des procédures de dédouanement. comme nous venons de le mentionner ci-dessus, théoriquement, les règles sont claires et il y a déjà un processus bien rôdé. D’autant plus que tout un ensemble de nouveaux moyens techniques et technologiques sont utilisés pour amoindrir…

  • Interconnexion du mobile banking

    ça, il faut le faire! Depuis des mois maintenant, une partie des utilisateurs de la téléphone mobile se sont petit à petit adapté à l’utilisation du paiement mobile. Les trois principaux opérateurs de téléphonie se sont démenés pour faire connaître et faire valoir leur produits et services. Telma avec MVola, Airtel avec Airtel Money et Orange Madagascar avec Orange Money. Divers usages sont maintenant possible avec ces règlements mobiles. On peut par exemple payer sa facture de la JIRAMA, malgré la qualité de service contestable de cette dernière, acheter du crédit téléphonique, payer ses achats dans différents magasins, payer son abonnement CanalSat, payer son carburant chez Jovenna ou chez Shell…

  • Ce mal nécessaire

    La circulation dans la capitale de Madagascar a été maintes et maintes fois qualifiée de « jungle ». Les gens des régions pensent que les tananariviens n’utilisent pas la priorité à droite mais plutôt à gauche. Les automobilistes se posent toujours la question pourquoi il y a des charrettes et des vélos dans la ville tandis que les marchands ambulants ou les vendeurs à la sauvette considèrent le trottoir comme étant leur étal de fait ou encore de droit. Le passage piéton? on connait pas. Les feux tricolores? ça fait partie de mon passé. La priorité? c’est un peu la loterie. Bref vous l’aurez compris, ce qui n’est pas normal ailleurs l’est…

  • Hommages à Père Tiersonnier

    Père Jacques Tiersonnier célèbre cette année ses 100ans. Rares sont ceux qui arrivent à vivre jusqu’à cet âge, ce qui explique en partie l’hommage que je tiens à lui rendre dans ce billet. Beaucoup se souvient de lui comme étant le prêtre « vazaha » qui a rappelé à l’ordre le Président Didier Ratsiraka lors des mouvements populaires de 1991 ou encore le prêtre qui a écrit au Président Chirac et qui demandait à la communeauté internationale de reconnaitre la victoire de Marc Ravalomanana. Tandis que d’autres se souviennent de lui comme étant un écrivain ou un témoin de l’histoire. J’ai eu l’opportunité de connaître et de côtoyer le père Tiersonnier chez…