• pour une Solidarité Nationale

    Depuis avant-hier, nous avons constaté dans les quotidiens de la capitale malgache une campagne signée par la Primature. Il s’agit d’une campagne qui incite la population malgache à se respecter, à respecter son prochain, à s’unir et à marquer l’amour pour la patrie par cette solidarité nationale. Nous avons voulu faire un poste à ce sujet car il est temps d’arrêter les guéguerre politique, la recherche de l’intérêt personnel et le pillage des richesses nationales. Il faut bâtir une Nation qui adhère à des valeurs communes, une image et des pensées positives. Il faut qu tout un chacun à Madagascar puisse vivre dans la paix, la sécurité et la sérénité.…

  • Mpampihavana tsy mihavana amin’ny hafa hoe?

    Taorian’ny resabe momba ny fisitahan’andriamatoa isany Andry Rajoelina sy Zafy Albert (eto amin’ny sary, tao anatin’ny hetsika momba ny fampihavanam-pirenena nokarakarain’ny FFKM dia misy ihany koa ny resaka mivoaka eny anivon’ny sehetra ara-pinoana maro samihafa eto an-drenivohitra sy ny manodidina. Fantatra aloha fa maro no manenjika ny FFKM mikasika ny toerana izay misy azy ireo momba ito fampihavanana ito. Voatondro molotra mikasika izany ireo tangala mena sy ny FFM izay toa heno any ambadika any ho manakihana ireto raiamandreny ara-pinoana izay miezaka manao izay eritreretiny fa mety ho an’ny malagasy sy ny firenena. Misy ihany koa no milaza fa  misy fiandaniana ito fampihavanana ito. Tsy anjaranay eto amin’ny Malagasy Miray…

  • Pétrole, l’Etat malagasy joue-t-il franc-jeu?

    Aujourd’hui vendredi 20 février 2015 a eu lieu à la Chambre de Commerce et de l’Industrie d’Antananarivo la première d’une série de tables rondes que le Collège Industrie de la CCIA compte organiser régulièrement pour faire avancer les industries à Madagascar. Table-ronde du Collège Industrie à la CCIA Pour cette première édition, le Collège Industrie évoque, d’une part, la problématique de l’autonomie en terme d’énergie pour l’industrie, le transport et les ménages et d’autre part celle de l’exploration pétrolière à Madagascar. Ce genre d’initiative est louable et opportun car la finalisation du code pétrolier est prévue d’ici le mois de mai 2015 (tiens quelle coïncidence, le code de communication aussi…

  • 2 avril, herintaona izay no nahalasa azy ho andron’ny zandary

    2 avril 1969, andro manan-tantara eo amin’ny zandarimariam-pirenena. Andro tsiahivina satria tamin’io andro io, hono, no nanendrena an’i kolonely Richard Ratsimandrava hiadidy ny zandarimariam-pirenena ary izy no malagasy voalohany nahazo izany hoe « Commandant en chef  » izany. Vao herintaona monja no nanombohana nanamarihana izany andro izany fa nandritry ny telo amby efapolo taona dia tsy nisy izany fanamaihana izany. Amin’ity taona ity izany dia afaka hametraka fanontaniana malalaka amin’ireo zandary ny vahoaka malagasy. Ny ahy dia tsotra ny fanontaniako. Ahoana ny fomba ahafahana manafoana ireny tsolotra sy kolikoly samihafa ataon’ny sasantsasany amin’ireo zandary? eny amin’ny lalam-pirenena ohatra, eny fitiliana ara-teknika ny fiarakodia na ny « visite technique » koa ohatra na koa…

  • Mamiko ny tenin-drazako

    Fony aho vao nianatra niteny, dia ny malagasy no fitenin’i dada sy neny. Dia malagasy ihany koa no nianarana satria io aloha no nifandraisana. Nibadabada fony fahazaza ary nanomboka naheno fiteny hafa. Toa hafa saingy efa fandre satria ny naman’i dada sy neny dia niteny ireny fiteny ireny. Anglisy, frantsay nisy sinoa aza indraindray. Nony tany an-tsekoly, nohalalinina ny tenin-drazana, dia ny malagasy izany. Nianarana ny abidia, noezahina nofehezina ny firafitry ny teny, ary nofantarina ny hevitr’ireo voambolana tsy dia faheno mahazatra. Norantovina ihany koa ireo vanim-potoana nisy teo amin’ny tantara sy ny teny, ireo fotoana niverenana « nitady ny very » fa toa mbola tsy hita ihany izany hatramin’izao. Tsy mbola…

  • Alerte! on lynche à Nosy Be!

    A quelques kilomètres de Hell Ville, « capitale » de l’île de Nosy Be, c’est l’enfer… On rappelle brièvement les faits, du moins ce que raconte les grands journaux de la capitale. « On dit » qu’une prostituée a découvert le cadavre d’un enfant de huit ans sans sexe et sans sa langue rejeté par la mer (?) deux étrangers dont un français et un autre italien, suspectés de kidnapping, de pédophilie ou encore de trafic d’organe (encore à préciser) subissent le tribunal populaire et se font brûler sur la plage. Après d’autres personnes vont subir le même sort. Signe de manque de confiance au système judiciaire : Ce tragique événement est un signal…