• Le poisson d’avril de l’OMERT à l’endroit des usagers de services de téléphonie en formule flotte

    Dans son tout nouveau site (eh oui, je ne le remarque que maintenant), l’OMERT exhibe fièrement dans ses missions la protection des consommateurs. Sur cette page, il est intéressant de signaler le paragraphe suivant: L’autorité de régulation veille à ce que les consommateurs des services de télécommunication bénéficient pleinement du développement du secteur de télécommunication. A ce titre, elle accomplit les tâches suivantes : – protéger les intérêts des consommateurs dans leur utilisation des services de télécommunication; Depuis quelques jours (non ce n’est pas un scoop), l’OMERT est devenu populaire sur internet depuis la fameuse décision qu’elle a imposée   prise concernant les tarifs flottes intra-entreprises: le hashtag #OMERT a même vu…

  • Ento miakatra ity firenena ity

    Samy nahatsikarika daholo ny rehetra ny amin’ny fiakaran’ny vidin’entana misy eto Antananarivo (sy manerana an’i Madagasikara?). Nosoratana ity lahatsoratra ity mba hilazana izany ary koa mba ahafahan’ny tsirairay mitatitra ny hitany any amin’izay misy azy any. Ho an’ireo izay monina eto izany dia nahatsikarika fa toa ohatran’ny nifanome baiko ireo mpivarotra rehetra mba hampiakatra ny vidin’entana. Maro amin’ireo fiakarana no efa nampoizina fa tsy maintsy hitranga, anisan’izany ireto: – ny lasantsy: efa ela ihany ireo mpanjinjara lasantsy no nimenomenona tamin’ny vidin’io lasantsy io ka nanao izay ho afany mba hampiakarana izany. Rehefa nifandrirarira teny izy ireo sy ny fanjakana dia niakatra ihany izany hany ka lasa toa izao ny vidiny…

  • DTS/moov contre blogger: ou quand un prestataire de services intente un procès à son client pour services non rendus

    Loin des valses hésitations politiques qui (ne) se passent (pas) à Madagascar, une « affaire » mérite d’attirer l’attention: celle du fournisseur d’accès internet DTS (opérant la marque Moov) contre un de ses clients (qui est aussi un blogger). Retour sur les évènements: – en Mars-avril 2011, la connexion EASSY a connu d’énormes difficultés techniques (coupures) pénalisant énormément ceux qui l’utilisent. A noter qu’à Madagascar, cette connexion est  utilisée par Telma/Moov et par Blueline (qui soit-dit-en passant a régulièrement communiqué sur ces problèmes durant la période). Telma/Moov  a choisi la politique de l’autruche vis-à-vis de ses clients. – pour remédier à ce problème, il est de notoriété publique que Telma/Moov a eu…

  • 17 novembre 2010, jour de référendum vu par un citoyen lambda

    Ce 17 novembre 2010 est un jour de referendum à Madagascar. Ce qui suit est un essai de retranscription de cette journée telle que je l’ai vécue- tout en essayant d’être aussi factuel que possible, et sans parti pris. La question du jour pour moi étant « au fait, quelle est la question à laquelle on devrait répondre pour ce réferendum? » . En effet, on savait d’avance les options de réponses: soit on vote « oui », soit « non », ou « blanc » … Je ne commenterai pas sur l’option de l’abstentionisme – qui, à mon avis, n’a jamais été un argument de poids pour valider ou invalider les résultats d’une élection à Madagascar. Un…

  • Fa inona marina moa no olana e?

    Nataoko ihany ny tsy hiloa-bava kanefa toa niserana tampoka tato an-tsaina ny sombin-dresaka tamin’ny sarimihetsika vahiny iray izay toa nanamarika ahy hany ka nanontany tena ihany aho. Ilay sombin-tantara dia mpahandro sinoa iray izay nimonomonona irery raha nahita ity mpampiasa azy mipenompenona mitady zavatra tsy hay eraky ny trano, ka hoy izy « tsy fantany akory izay tadiaviny, hany ka tsy ahita izy » (dikan-teny malalaka io an…) Fa inona tokoa moa no olana vahana eto amin’ity tanintsika ity amin’izao fotoana izao e? Moa ve misy iray amintsika afaka mitsangana ka hilaza izany ka hiara-hiaiky ny rehetra fa izay tokoa no rangory fototry ny afo tsara ifanakonana mba ahitana vahaolana? Mino aho…

  • Les internautes rateraient-ils cette refonte du code de la communication?

    Ok, d’autres sujets sont plus excitantes (ou fatiguantes à la limite soûlantes, c’est selon) pour Madagascar . Toutefois, sans crier gare, un atelier de refonte du fameux code de la communication a débuté hier à l’hotel Panorama (tiens, je viens de me rendre compte que cet hotel semble être le lieu symbolique qui ficèle des bouleversements historiques dans la vie du pays). Cet atelier, qui voit l’appui du système des nations-unies a été initié par les trois anciens présidents de l’ordre des journalistes. Le coordinateur général est Mr Tsilavina Ralaindimby, qui faisait partie des invités « surprise »(?) de la dernière session [eng] d’échanges entre journalistes (en-ligne et hors-ligne), affichait ouvertement sa…