• Traikefan’ny fanatontoloana

    Resaka be amin’izao fotoana ny fampiasana ireo voambolana teknika isan-karazany izay tsy dia nahazatra ireo mpitantana malagasy. Anisan’ireny voambolana izay fandre matetika eo amin’ny sehatry ny fandraharahana sy fitantanana ireny ny « benchmark » teny iray izay manambara fa ny soa sy ny traik’efan’ny hafa alaina ho an’ny tena. Raha hiresaka fampivoarana dia miverina matetika ato an-tsaina ny fivoarana sy fandrosoan’ireo firenena matanjaka toa ny japoney (masoandro miposaka io!) na ry zareo alemàna (rain’ny boto e!). Mahavariana ny saina ny hoe nahoana moa ireo firenena ireo izay efa nalavon’ny ady no lasa laitra ary anisan’ny ohatra velona amin’ny kalitao sy ny fanarahan-dalàna na fanrahana ny sori-dalana no marina kokoa. Raha resaka teknolojia…

  • Ny noelinay ry zareo …

    Il y a vingt ans de cela, on regardait sur la chaîne de télévision nationale un conte de Noël vu et corrigé par le groupe « Ny Nanahary ». Une partie du texte des chansons qui m’a le plus marquée était : « Ny noelinay ry zareo, ao an-tranombongo mangingina, … tsy mba laoka vorontsiloza fa sosoa miampy kitoza, … tomany fa kamboty » (Notre noël dans la chaumière, … pas de dinde mais juste une soupe de riz avec de la viande sechée (ce n’est pas le luxe!) … on pleure parce qu’on est orphelins) Pour ma part, Noël aurait pu être mieux. Depuis le mois de novembre, on discutait à la maison…

  • de 5 à 40°C

    La vérité qui dérange, le réchauffement climatique de Al Gore a été présenté au CITE Ambatonakanga. Une occasion de tirer une bonne fois la sonnette d’alarme. Un post très bref : partir d’une température de 5°C pour arriver à une autre température de 40°C 16 heures après ce n’est pas marrant. A Tanà, il fait plus de 38°C là!

  • Ah…. Ambanivolo

    « Ambanivolo » est un mot malgache utilisé pour dire « Ambanivohitra », la campagne. Ce mot signifie littéralement « cheveux inférieurs ». Je me demande bien pourquoi la campagne a finalement été appelée ainsi… Souvent on utilise le mot « volo » dans des expressions telles que « tany lava volo » pour décrire une terre qui n’a pas été cultivée ou n’a pas été entretenue depuis une certaine periode et dont les buissons et les mauvaises herbes abondent; ou encore dans l’expression « tanora maitso volo » pour exprimer la jeunesse; finalement nous avons aussi l’expression « ela nihetezana lava volo » ce qui veut dire que lorsqu’on ne s’est pas coupé les cheveux assez longtemps ils s’allongent. Bref, toute une expression…

  • Tanora, leadership ary Entreprenariat

     Tato ho ato izay dia voaresaka matetika ny tanora sy ny fampandrosoana. Anisan’ny hevitry ny tanora vitsivitsy eto Madagasikara mantsy izao ny fiasana ho an’ny tena mba hiavotana. Tsy resaka « bizina » no tiana ambara eto fa tena orinasa mijoro ara-dalàna ara-panjakàna sy ara-sosialy. Misy ireo zay tanora vao erotrerony no mandingana ny tokonan’ny fandraharahana, mpivarotra ambongadiny, mpivarotra milina teknolojika sy ireo fitaovam-pifaneraserana ary finday isan-karazany ireny, mpanafatra entana avy any Eoropa sy Azia ary mpanondrana entana toy ny makamba, vatosoa, lotsia, jirofo, sns. Mahafinaritra ny mahita ireny tanora mitsikaraka ireny fa tsy miandry hahazo asa fotsiny. Raha tena mandeha amin’ny fahamarinana avokoa ny lahasan’izy ireny dia afaka raisina ho modely…

  • Développement et fanandroana

    Rakoto David, un passioné et un fervent « illuminé » de la culture ancestrale malgache, intervenait cette semaine dans une émission socio-économique d’une chaîne de télévision locale. Avant de clôturer son intervention par des prédictions sur les douze différents « vintana » (signe astrologique) malagasy, il a tenté de démontrer que le développement de Madagascar doit passer par le fanandroana. Un peu comme ce qui se fait en orient, plus particulièrement en Chine et dans les pays à forte communauté chinoise (pour ne pas dire le monde) il a insisté sur le fait que chaque élément doit être à sa bonne place au moment opportun pour réussir. Ce qui attire l’attention sur ce personnage…