ça, il faut le faire!

Mobile bankingDepuis des mois maintenant, une partie des utilisateurs de la téléphone mobile se sont petit à petit adapté à l’utilisation du paiement mobile. Les trois principaux opérateurs de téléphonie se sont démenés pour faire connaître et faire valoir leur produits et services. Telma avec MVola, Airtel avec Airtel Money et Orange Madagascar avec Orange Money.

Divers usages sont maintenant possible avec ces règlements mobiles. On peut par exemple payer sa facture de la JIRAMA, malgré la qualité de service contestable de cette dernière, acheter du crédit téléphonique, payer ses achats dans différents magasins, payer son abonnement CanalSat, payer son carburant chez Jovenna ou chez Shell en fonction de l’opérateur utilisé et même acheter au bureau ses courses auprès de Leader Price avec le service Leader Drive de cette enseigne et de la société Telma, etc.

Considérés isolément, ces services sont biens mais connaissent très vite leur limite.

Une des limites qui dérange actuellement certain utilisateurs est l’absence d’interconnexion, permettant par exemple – si on transpose le cas des banques primaires – à effectuer des opérations de compensation entre les trois opérateurs. Ainsi, on pourra par exemple effectuer un virement à partir de son Airtel Money vers MVola ou Orange Money et vice-versa. Il existe déjà pour ceux qui n’ont pas de compte de banque mobile la possibilité de recevoir des virements à partir de ceux qui utilisent déjà le service. Ou encore, il existe aussi la possibilité d’envoyer de l’argent à ceux qui n’utilisent pas cette solution. Mais ce n’est pas ce que l’on propose ici.

Si on considère le mobile banking comme étant un service public alors il serait plus que nécessaire d’avoir cette interconnexion entre ces trois opérateurs, comme avec le phoning actuel, mais aussi avec les sociétés qui vont encore se lancer dans ce service – car on chuchote dans les salons privé de la capitale qu’il y en a quelques uns qui s’y prépare.

Par conséquent, il serait plus facile et plus rapide d’acheter et de vendre, en plus du système déjà existant, mais aussi d’effectuer des envois d’argent au fin fond de la brousse à quelqu’un qui utilise un téléphone de différent opérateur que soi.

Le souci que nous avons rencontré récemment est le suivant : nous  possédions les trois comptes, à savoir Airtel Money, MVola et Orange Money. Mais un seul avait suffisamment de crédit pour les courses qu’on devait faire. Le magasin n’acceptait que le paiement d’un des trois et qui, malheureusement, ne correspondait pas du tout à celui avec quoi nous étions prêts à effectuer notre règlement.

Il était impossible de charger le compte correspondant à celui du fournisseur et il nous était aussi impossible de régler par mobile money le fournisseur en question. Notre solution finale était de payer avec les billets de banque traditionnels.