De nos jours, on se demande souvent qui sont les gens qui sont très efficaces. Nous essayons de nous entourer de ces gens dans l’optique de mener à bien notre mission. Pour ma part, je voulais faire partie de ces gens. Au moins, si jamais mes collaborateurs ne sont pas efficaces, je pourrai toujours, par la suite, les coacher.

J’ai eu l’opportunité d’acquérir les notions développées par Stephen Covey grâce à une formation dispensée par le cabinet Franklin Covey en Afrique du Sud dénommée : »The 7 habits of highly effective peple signature program ». Si la formation ne m’a pas formé à devenir blogguer, il a quand même été d’une grande efficacité dans mon quotidien professionnel, plus précisément dans ma gestion de temps, ma relation avec mes collaborateurs, avec mes clients et fournisseurs mais surtout avec moi-même. C’est une formation que tout leader et manager du pays doit suivre avant de continuer dans leur milieu. Que ce soit politique ou autre.

Stephen Covey était cet homme, chauve, toujours souriant, un sourire à la limite du carnassier. Un homme compatissant, qui a l’art d’écouter et de comprendre les autres et qui a ce chic de proposer une solution tellement évidente aux problèmes mais à laquelle on n’a pas souvent pensé. Sa matrice du temps enseigne à l’apprenti sa manière de gérer ce qui est d’une part « Important » et d’autre part « Urgent ». Le contrat des 7 habitudes apprend ainsi à changer de paradigme qui en devenant un réflexe contribue à forger un nouveau caractère au leader.

Trois mois et demi que tu es parti, RIP!