Ok, d’autres sujets sont plus excitantes (ou fatiguantes à la limite soûlantes, c’est selon) pour Madagascar . Toutefois, sans crier gare, un atelier de refonte du fameux code de la communication a débuté hier à l’hotel Panorama (tiens, je viens de me rendre compte que cet hotel semble être le lieu symbolique qui ficèle des bouleversements historiques dans la vie du pays). Cet atelier, qui voit l’appui du système des nations-unies a été initié par les trois anciens présidents de l’ordre des journalistes. Le coordinateur général est Mr Tsilavina Ralaindimby, qui faisait partie des invités « surprise »(?) de la dernière session [eng] d’échanges entre journalistes (en-ligne et hors-ligne), affichait ouvertement sa volonté de mieux cerner ce monde du média citoyen et de l’internet en général dans cette démarche de refonte du code de la communication. En clair,j’ai cru comprendre qu’il cherchait des personnes-ressources dans ce domaine.

Le programme de refonte se propose de faire des ateliers régionaux avant de livrer les résultats en mars 2010.

Ma question, ou plutôt mon souci, réside dans la participation de tous ces web-activistes malgaches dans cette démarche. Sans en faire une question de personnes comme c’est le cas à Maputo actuellement, je me demande si nous autres internautes qui utilisons l’internet pour communiquer,  saurons contribuer (ou serons appelés à contribuer) dans ce processus de refonte. En bref, la perche a été tendue par le coordinateur général du projet de refonte du code de la communication, les internautes et autres initiés sauront-ils saisir l’opportunité (si oui, comment)?