SI VOUS ETES MALGACHE ALORS CECI VOUS CONCERNE.

C’est par cette interpelation que Mihanta a adressé son courriel que j’ai reçu le mardi 9 mai 2007, grâce à une chaîne de solidarité. Pour ceux qui ne l’on pas reçu, je le reproduit tel quel ci-dessous:

J’effectue cette chaîne car je viens d’apprendre qu’un monument de la Culture malgache risque de s’effondrer is on NE lui vient pas en aide. Elle NE servira pas à récolter Des fonds pour subvenir à son Intervention, elle servira juste à lui rendre hommage d’une manière qu’il Approuverait sûrement et de la part de ceux qu’il chérit Le plus : LES JEUNES, NY TANORA GASY. .Je vous prie de prendre la peine de Le lire et de l’envoyer à vos Contacts en particulier à ceux d’origine MALGACHE pour que son message Puisse se transmettre. Ne briser pas la chaîne !!! C’est Notre manière à nous de Le soutenir dans ces moments difficiles.

Il se prénomme Georges ANDRIAMANANTENA, IL EST ce qu’on peut appeler Une personne aux multiples talents !!! Il EST écrivain, poète, pyro Sculpteur, pianiste, compositeur, et avant tout un patriote. Vous Le Connaissez sûrement sous son nom d’artiste : RADO; Je NE ferais pas sa biographie, mais je vais juste vous parler del’être extraordinaire qu’il EST.

Né en octobre 1923, RADO a aujourd’hui 84 ans [ndlr. mai 2007]. Il a lutté pour Le Retour de l’indépendance de Notre beau pays : MADAGASCAR. Il a écrit de Nombreux poèmes dans lesquels IL clame haut et fort son amour as Terre (Ex: RY TANINDRAZAKO ), IL a aussi participé à as manière à la lutte Contre Le renversement de l’ancien régime [ndlr. du président Didier Ratsiraka] de cette lutte EST née Le Dernier livre qu’il a écrit dans lequel on peut voir Le trés célèbre : TSY MAINTSY MIPOKA NY TAKO BILANY [ndlr. « le couvercle de marmite va partir en éclat » … ne pourra plus contenir la pression du peuple].

J’ai eu Le privilège de m’entretenir avec lui. Il m’a alors expliqué la Raison pour laquelle IL avait choisit Le nom RADO comme nom d’artiste. Il m’a alors dit : « Mihanta, TU sais ce qu’est un RADO… RADO c’est Un bijoux majestueux où TU vois une succession de pierres et d’or Massif. Une véritabe oeuvre d’art, moi je trouvais cela très beau et trés Attirant. Donc quand j’ai décidé de devenir comédien, de laisser S’exprimer l’artiste qui était en moi. J’ai décidé de Le laisser s’exprimer sous Quelque chose de beau, qui cacherait mes grandes oreilles. D’où Mon nom D’artiste : RADO. »

RADO EST une personne trés pieuse, son père ayant été Pasteur, la foi Et Le respect de Dieu étaient profondément ancrés dans son coeur. C’est grâce à son père qu’il a pu dévoiler ses talents de scénariste en créant Des pièces pour les messes de Noël. Son patriotisme et son amour de sa Terre [ndlr. natale] comme il le dit lui vient du fait que chaque soir de son enfance, au Coin du feu, ses parents lui racontaient Des contes (comme seuls la tradition Malgache sait le faire) sur les mythes et coutumes malgaches. Sa première oeuvre EST connue du grand public à l’occasion d’un grand Concours littéraire l’année de ses 17ans.

RADO EST une personne trés forte qui émeut tout de suite tout en éblouissant à la fois. Effectivement, une Grande tragédie arrivant dans sa Vie dans Le courant Des années 90. Sa fille aînée qui était une Des premières femmes journalistes de Madagascar décéda dans un accident de Voiture terrible qui emporta non seulement la jeune dame mais aussi son mari Et ses 2enfants. A ce propos, RADO me dit :  » C’était un dimanche. Tous Les dimanches mes enfants viennent avec mes petits enfants ils viennent, Tous après l’Eglise, et je retrouve Mon âme d’enfant. Elle tardait à Arriver, on s’inquiétait. Elle était déjà partie. Mon Mozart était parti Lui aussi ».

L’accident se produisit vers Talatamaty. Un Des petits de RADO, décédé lui aussi dans ce terrible accident, avait un talent inné pour Le Piano. Il l’appelait SON MOZART. A la suite de cet accident, RADO écrivit un poème pour son Mozart, IL l’intitula tout simplement : MOZART KO (MON MOZART).

RADO me dit que c’est sa foi qui lui permeta de se remettre de Cette tragédie et surtout la perspective de les revoir un jour. Pour son amour à Dieu, IL écrivit plusieurs chansons évangéliques Qui font actuellement partie du répertoire Biblique du FJKM à Madagascar (ma préférée EST « MBA TANTANONAO RY RAIKO »).

RADO rencontra l’amour e la personne de RAVOLOLONA Edwige avec qui IL EST marié depuis plus de 57ans. Il dit que Le secret d’un mariage réussi C’est la FANDEFERANA : accepter l’autre comme IL EST et laisser de côté son orgueil.

RADO dans sa lutte contre Le régime colonial créa Le célèbre journal HEHY [ndlr. Rires] dans lequel IL s’insurgeait contre les colons et prônait la culture Malgache. Parmi ses oeuvres on peut citer : DINITRA, SEDRA,…

RADO dit que rien de particulier NE provoque son inspiration, pas Besoin de Claire de lune in autre. Elle vient à lui comme un voleur d’aprés ses dires.

Sa couleur préférée EST Le marron. Il ne boit pas mais fume. C’est un grand MPIKABARY [ndlr. l’art des palabres], car c’est un amoureux de notre langue.

Son message pour les jeunes : « ETRE FIER D’ETRE MALGACHE ET PRESERVER A TOUT PRIX NOTRE BELLE LANGUE ET NOTRE CULTURE UNIQUE. »

Je l’ai rencontré en 2003, l ‘année de ses 80ans. Il m’a beaucoup ému. C’est un homme extraordinaire et très gentil. En ce moment mes pensées vont vers lui pour qu’il se rétablisse vite et puisse encore nous émouvoir.

RADO est un écrivain du coeur par le coeur et pour l’âme car personnene peut lire un de ses poèmes sans avoir la larme à l’oeil.

Merci de votre attention.

NE BRISER PAS LA CHAINE CA C’EST UN TOUT PETIT GESTE JUSTE POUR LUI.
DU FOND DU COEUR MERCI SI VOUS L’ENVOYER A VOS CONTACT, ET ENCORE PLUS SI VOUS M’AVEZ LU.

C’EST UN PETIT GESTE QUI FERA PEUT ETRE QUE VOUS LE CONNAITRIEZ UN PEU ET QU’IL FERA MAINTENANT PARTIE DE VOTRE CULTURE.

IL EST ACTUELLEMENT TRES MALADE CETTE CHAINE EST UN PETIT GESTE DE MA PART, ET MAINTENANT DE LA VOTRE POUR LE SOUTENIR. ENVOYEZ-LA A VOS CONTACTS. CELA NE VOUS COUTERA RIEN. MERCI.

16 mois plus tard, Rado décède dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 septembre 2008. Au vu du foisonnement des témoignages de sympathie et articles que la Blaogasyfera a consacré à Rado et qui s’est joint à la capitale de Madagascar pour lui rendre un vibrant hommage posthume, Rado fait bel et bien « partie de la culture » de nombreux Malagasy.

Mihanta, je n’ai pas eu ta chance de rencontrer Rado [a vrai dire je n’ai même pas essayé]. Et je n’ai pas non plus su faire suivre cette chaîne que tu as initié. Mais je crois que tant qu’il aura des personnes comme toi, longtemps encore on entendra parler de Rado. Alors je tiens juste à te féliciter de lui avoir rendu un hommage dès son vivant.

Tu as raison Mihanta, chérissons nos poètes et nos artistes … dès leur vivant, n’attendons pas qu’un autre « monument » de la culture nous quitte, évitons d’être de ceux qui les ont ignoré de leur vivant, et tout à coup les chérissent après leur mort [rehefa maty vao ramalala].