Communauté,  Economie,  Langue (Fr)

Vous avez dit Success story ?

Personnellement, je trouve que les malgaches manquent cruellement de modèles à suivre. Notre attitude réservée ne nous aide pas non plus à mettre en valeur « les gens/projets qui réussissent ». Tout un débat peut être fait autour de ce thème de la réussite, mais ce n’ est pas l’ objet de ce billet. Je voudrai initier une liste de success story dans les affaires pour donner une inspiration à nos jeunes (et non moins jeunes) entrepreneurs. D ’emblée, accordons nous à assumer que le succès dont on parle ici est somme toute relative – en effet, dans la liste des 100 plus grandes entreprises de l’ océan indien (faisant plus de dizaines de millions d’ euros de chiffres d’ affaires), on ne retrouve que les grosses pointures (Cora/Score, total, air madagascar, galana, …) comme représentant de Madagascar.

Donc, revenons à ma liste, en tout cas ce qui me vient à l’ esprit à une heure du mat …

– la star de ces derniers mois: Andry Rajoelina avec Injet. Transposer un concept déjà banalisé dans d’autres pays à Madagascar via l’ impression grand format est une idée de génie- il fallait y croire toutefois. De grands noms commencent à s ‘intéresser à ce créneau pour ne citer que Clear Channel (projet initié par le mari de la fille du président) …Qui aura le dernier mot? … Attendre et voir

– Gastro Pizza: l ‘épopée d’ un plongeur d ‘ Ambatolampy devenu magnat du pizza et qui a su imposer sa marque et sortir du lot lors de la mode pizzeria qui a sévi à Tanà il y a 7 ans de cela.Et il grandit, grandit, grandit …

– la gourmandise du groupe Prey: partant de la collecte de Riz (si je ne me trompe), constituant un groupe de média audiovisuel et presse ecrite, en passant par une unité de production de farine,la chaîne Mouf’rey et d’ autres enseignes … c’ est un groupe qui grandit vite … et dont les dirigeants semblent préparer leur entrée dans l’ arène politique …Un poste politique est-il un passage obligé pour nos entrepreneurs?

– concept: un ordinateur pour chaque famille … La concurrence se fait rude actuellement sur le créneau des matériels informatiques… Mais en tout cas, ces gars ont su se faire une place dans l’ arène.

Là je commence à secher, …à vous de citer ce que vous considérez comme success story maintenant (sans forcément avoir eu accès aux états financiers audités de l ‘entreprise)…Ceci peut être une entreprise/un entrepreneur malgache opérant à Madagascar ou non.

http://www.friendfeed.com/saveoursmile

4 commentaires

  • morgane

    Je vote pour gastro pizza moi ! En outre, j’les avais trouvées délicieuses! mais je n’ai pas d’autres idées…

  • saveoursmile

    update (j’ai retrouvé l’edition spéciale de l’Eco Austral hors-série No 11- édition 2008 qui classe les 100 entreprises). Donc pour Madagascar, par ordre décroissant, pour les chiffres de 2006
    – Total avec un CA de 138 millions d’euros… bon ok, à produit stratégique, résultats records
    – Air Mad: 103 millions d’euros… Yeah, voron-tsaradia
    – Colas: 100 millions… ils sont omniprésents dans les projets d’infrastructures

    en queue de peloton nous retrouvons
    – Aro: 2 million Euros
    – Vidzar: 1,8 millions d’euros … tient, je croyais qu’avec l’alcool qu’ingurgitent les malgaches, ils feraient mieux

    A titre de comparaison, le premier de la liste pour toute la région est le groupe Vindémia (Jumbo Score) avec 823 millions d’euros.Mais ils sont présents sur Maurice, Mayotte, Madagascar et VietNam

    Le gap est important

  • Malala

    mety misy ihany any fa ils sont discrets. en tant qu’entrepreneur débutante, c’est galère aussi de démarrer un truc à Mada. les Gastro et Concept, je me demande comment ils sont partis. de rien ou avec un petit pécule? à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.