Actualités,  Langue (Fr),  Politique

Madagascar offre 100 000 USD pour venir en aide des victimes du séisme en Chine



Lu ce matin :

Madagascar a manifesté sa solidarité en faveur des victimes du violent séisme qui a frappé le district de Wenchuan, province de Sichuan le 12 mai dernier. Le président de la République Marc Ravalomanana a déjà adressé un message de réconfort à l’endroit du président et du peuple de la République populaire de Chine […] Hier [mardi 20.05.2008], ce fut au tour du gouvernement, représenté par le ministre des Affaires étrangères, Marcel Ranjeva de présenter ses condoléances à la résidence de l’ambassadeur de la Chine Wo Ruidi à Nanisana. Ce fut également une occasion pour les autorités malgaches et au nom de la population de remettre un don d’un montant de 100’000 dollars [$ USD] pour aider les victimes du séisme.

[tiré de la rubrique « société » du journal les-nouvelles.com – 21.05.2008 >>]

Je ne suis sans doute pas ce qu’on pourrait considérer comme étant un « digne représentant de la population malgache » au nom duquel notre gouvernement a témoigné sa généreuse solidarité au peuple chinois. Malgré tout, j’ai du mal à imaginer croiser dans les rues d’un quelconque village ou ville de Madagascar un Rakoto ou une Rasoa qui partagerait l’avis de notre cher ministre des Affaires étrangères pour l’affectation de ces 100’000 USD sachant que Madagascar fait toujours partie des pays les plus pauvres du monde.

Car c’est de façon quotidienne que la majorité de la population malgache affronte les difficultés de la cherté de la vie, augmentation du prix de l’huile alimentaire, de celui du carburant, des coupures « chroniques » de courants et autre cyclone de façon annuel. Or quel contraste entre le manque de fonds, excuse immanquablement invoquées par le gouvernement face à l’absence d’efficacité des réponses apportées à tous ces problèmes nationaux et cette solidarité internationale. A ce que je sache, ce don ne provient ni de l’argent de Ranjeva ni de celui du président Ra8, mais bien des caisses de l’état, donc du contribuable ?

Vous me trouvez « sans cœur » envers les victimes chinoises du séisme ? Vous avez sans doute raison, malgré tout je me demande parfois jusqu’à quelle point un gouvernement peut se tromper en croyant répondre favorablement à la volonté de la population. « Population malgache je vous ais entendu ! » oui mais quelle population ?

13 commentaires

  • Jogany

    moi je savais qu’on était un pays super riche, c’est vous qui avez du mal à croire la théorie…..c’est là sous nos yeux…juste à droite du petit gamin qui crève de faim.
    (c’est sans doute un paiement sur une route à rataper qui est arrivée à point nommé)

  • maintikely

    100 000USD! et les victimes des derniers catastrophes naturels chez nous ils ont eu quoi?
    Ma grand mère qui a perdu son toit et dont les murs de chez elle se sont effondrés elle a eu quoi!!pffff
    Nos compatriotes qui ont tout perdu: leurs productions, leur toit etc ils ont eu quoi de l’Etat malgache

    franchement je ne comprends pas la façon dont l’Etat malgache gère l’argent des contribuables!tsssssss

    Si c’était un pays comme l’Ethiopie ou Haïti j’aurai pu comprendre mais là, la Chine et ses 2 700milliards de PIB c’est à en perdre son latin

  • Tattum

    Il y a un proberbe qui dit « charité bien ordonnée commence par soi-même ».
    A croire que l’on transpose le mépris habituel du « vita malagasy » à ce que l’on est, et non juste à ce que l’on fait… Pauvre monde.

  • miangaly

    an??? Je n’en crois pas mes yeux … Quel message veulent-‘ils’ exactement envoyer par le biais de ces $100.000?
    Les dieux sont vraiment tombes par la tete. Et le petit peuple qui n’y comprends rien …

  • Dotmg

    Tena tsy azoko ilay tsy azonareo.

    Rehefa misy andrarezina lavo ve ao amin’ny tanànanareo dia tsy mandeha mamangy ianareo, na mandeha mamangy ihany fa tsy mitondra solondranombary tsy masaka, sa manome ihany fa fanahy iniana atao kely satria izy aza manankarena noho ianao, ka tsy ho hitan’ny vazan’ainan’ny hareny izay kely hataonao anaty valopy?

    Fa inona no dikan’iny famangiana iny amin’ny Fahendrena Malagasy?

    Ngah mbola tsy henonareo ilay fitenenana hoe « Domy tapany handoa erany? »

    maintikely> Tena nanao betsaka ny fitondrana tamin’ny loza nitranga teto amin’ny firenena. Natao propagandy mihitsy aza ny fanampiana ny tra-boina, satria akaikikaiky fifidianana tamin’izany.

  • Vola

    Je vais p-e jouer les trouble-fêtes mais moi ce qui me choque c’est le faible montant de l’aide…
    D’un côté on a 100 000 dollars américains et de l’autre il y a 67.183 morts et 20.000.790 de sans abris selon le Figaro d’aujourd’hui (http://www.lefigaro.fr/international/2008/05/27/01003-20080527ARTFIG00422-une-vallee-du-sichuan-menacee-par-une-inondation.php)

    D’où ma question. Vu que l’aide est purement symbolique, pourquoi ne pas avoir donné 1 Ariary uniquement ?

  • Dotmg

    Vola, pour moi, ta remarque est plutôt une réponse et non une question. Tantely tapa-bata hoy ny fahendrena malagasy, ka ny fo manolotra no mameno azy. Amin’ny tranga toy izao, dia tsy ny habetsaky ny fanampiana omenao akory no mahafaly an’ilay tolorana, fa ny fahatsapany ny fahafoizan-tenanao, izany hoe tsy ny valeur économique ananan’ilay 100.000$ no zava-dehibe fa ny valeur sentimentale, hoe mba mafy taminao ihany koa ny nanolotra an’izay manoloana ny efa fahasahirananao.

    Izay no antony tsy anomezana hoe 1 Ariary satria raha izay dia sahala amin’ny manenji-dresy sy manakora no andraisana ny fihetsikao.

  • Lamako

    Madagascar cherche des investisseurs et la Chine veut étendre son influence en Afrique (voir le dernier sommet Chine Afrique). Cent mille dollars, c’est symbolique, mais en terme diplomatique, c’est entretenir l’amitié.
    Et puis 100 000 dollars de dons contre d’éventuels millions de dollars d’investissement, pourquoi pas ?
    Le raisonnement vaut ce qu’il vaut mais de toutes les façons, ce n’est pas avec 100 000 dollars que l’on va éradiquer la pauvreté à Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.