« Chaque jour 1.2 milliard d’êtres humains boivent de l’eau insalubre »

Madagascar fait partie de ces régions touchées par ce problème. Nous avons récemment évoqué les menaces qui pèsent sur la santé des enfants à cause des difficultés d’accès à l’eau potable conséquences directs des inondations dues aux cyclones à répétition.

Les Nations Unies ont choisi l’année 2008 comme étant l’Année internationale de l’assainissement. Par assainissement on entend sensibiliser au caractère vital d’équiper la population de lieux de toilettes hygiéniques et décents, qui sont séparés du circuit de l’eau destinée à être consommer.

L’assainissement est aussi le thème de la Journée Mondiale de l’Eau célébrée en ce jour du 20 mars 2008 [JME / WWD 08 | World Water Day | sanitation]. Voici un aperçu des avantages attendues :

  • Diminution du taux de morbidité au sein de la population.
  • Diminution du taux de mortalité dû à la diarhée.
  • Amélioration de la nutrition des enfants.
  • Environnement plus sain.
  • Des aliments plus sûrs et accroissement de l’impact de l’amélioration de l’approvisionnement en eau.
  • Un meilleur apprentissage grâce à un concentration améliorée des élèves.
  • Un meilleur respect de la dignité et la vie privée pour tous, et en particulier pour les femmes et les filles.
  • Une meilleure prise de conscience de l’importance de l’assainissement et l’hygiène et la nécessité d’élaborer une stratégie sur le long terme.


Véritable arme de destruction massive « 1.5 million d’enfants meurent chaque année à cause de la consommation d’eau insalubre »

Des actions avec une planification sur le long terme sont déjà entrepris en ce sens à Madagascar, notamment au travers de nombreux projets d’équipements en eau courante, tant en ville [rénovation afin mettre fin aux coupures d’eau aussi connu par “délestages”] que dans les campagnes [création de nouveaux réseaux, creuser des puits].

A Madagascar, moins de 15% de la population disposent de l’eau courante dans leur logement et les ménages qui en ont se trouvent en majorité en zones urbaines […] Son challenge est de faire évoluer la situation, dans le cadre de la réalisation du MAP jusqu’en 2012 [Madagascar Action Plan] et l’atteinte des OMD en 2015 [Objectifs du Millénaire pour le Développement] – [JME 2008 – midi-madagasikara.mg – 20.03.2008 >>]

Or avec le taux de croissance démographique en vigueur actuellement à Madagascar, il serait faux de croire que ces buts seraient atteints par le seul équipement en réseau d’eau courante, sans une rapide prise en compte de la nécessité des mesures adéquats d’assainissements, tant en amont qu’en aval de sa consommation. Car à quoi servirait de pouvoir accéder à une eau courante, si cette eau était pas salubre ?

[Source UNESCO >>]

[JME / WWD 2008 – unwater.org >>]

[JME / WWD 2008 – Autres affiches WASH >>]

[Nouvelles de l’eau à Madagascar – sahra.arizona.edu >>]

[Lire aussi : JME : Tap Project/Le projet “Robinet” – planetevivante.wordpress.com >>]

[Toeram-pivoahana sy fidiovana manara-penitra, inona no ilana izany ? >>]

[Fiarovana ny aina ny fiarovana ny rano >>]


« L’eau insalubre tue »