Actualités,  Economie,  Environnement,  Langue (Fr)

Pas d’eau potable qui ne soit accompagnée d’assainissement


« Chaque jour 1.2 milliard d’êtres humains boivent de l’eau insalubre »

Madagascar fait partie de ces régions touchées par ce problème. Nous avons récemment évoqué les menaces qui pèsent sur la santé des enfants à cause des difficultés d’accès à l’eau potable conséquences directs des inondations dues aux cyclones à répétition.

Les Nations Unies ont choisi l’année 2008 comme étant l’Année internationale de l’assainissement. Par assainissement on entend sensibiliser au caractère vital d’équiper la population de lieux de toilettes hygiéniques et décents, qui sont séparés du circuit de l’eau destinée à être consommer.

L’assainissement est aussi le thème de la Journée Mondiale de l’Eau célébrée en ce jour du 20 mars 2008 [JME / WWD 08 | World Water Day | sanitation]. Voici un aperçu des avantages attendues :

  • Diminution du taux de morbidité au sein de la population.
  • Diminution du taux de mortalité dû à la diarhée.
  • Amélioration de la nutrition des enfants.
  • Environnement plus sain.
  • Des aliments plus sûrs et accroissement de l’impact de l’amélioration de l’approvisionnement en eau.
  • Un meilleur apprentissage grâce à un concentration améliorée des élèves.
  • Un meilleur respect de la dignité et la vie privée pour tous, et en particulier pour les femmes et les filles.
  • Une meilleure prise de conscience de l’importance de l’assainissement et l’hygiène et la nécessité d’élaborer une stratégie sur le long terme.


Véritable arme de destruction massive « 1.5 million d’enfants meurent chaque année à cause de la consommation d’eau insalubre »

Des actions avec une planification sur le long terme sont déjà entrepris en ce sens à Madagascar, notamment au travers de nombreux projets d’équipements en eau courante, tant en ville [rénovation afin mettre fin aux coupures d’eau aussi connu par “délestages”] que dans les campagnes [création de nouveaux réseaux, creuser des puits].

A Madagascar, moins de 15% de la population disposent de l’eau courante dans leur logement et les ménages qui en ont se trouvent en majorité en zones urbaines […] Son challenge est de faire évoluer la situation, dans le cadre de la réalisation du MAP jusqu’en 2012 [Madagascar Action Plan] et l’atteinte des OMD en 2015 [Objectifs du Millénaire pour le Développement] – [JME 2008 – midi-madagasikara.mg – 20.03.2008 >>]

Or avec le taux de croissance démographique en vigueur actuellement à Madagascar, il serait faux de croire que ces buts seraient atteints par le seul équipement en réseau d’eau courante, sans une rapide prise en compte de la nécessité des mesures adéquats d’assainissements, tant en amont qu’en aval de sa consommation. Car à quoi servirait de pouvoir accéder à une eau courante, si cette eau était pas salubre ?

[Source UNESCO >>]

[JME / WWD 2008 – unwater.org >>]

[JME / WWD 2008 – Autres affiches WASH >>]

[Nouvelles de l’eau à Madagascar – sahra.arizona.edu >>]

[Lire aussi : JME : Tap Project/Le projet “Robinet” – planetevivante.wordpress.com >>]

[Toeram-pivoahana sy fidiovana manara-penitra, inona no ilana izany ? >>]

[Fiarovana ny aina ny fiarovana ny rano >>]


« L’eau insalubre tue »

12 commentaires

  • Vola

    Le problème de la 1ère image, c’est que ça fait campagne anti-tétanos à Madagascar.
    Parce que, oui, à Mada on mange des cafards pour se prémunir du tétanos… Alors, ça me choque pas autant que des occidentaux cette première affiche 🙂

    (quant à savoir si c’est efficace, no lo sé)

    Et sinon l’eau insalubre, ça me rappelle Diego où j’ai bu de l’eau du robinet qui était dans une bouteille en pensant que c’était de l’eau bouillie… 15 jours de tourista, merci!

  • Tomavana

    >campagne anti-tétanos à Madagascar

    🙂 c’est la limite d’une campagne mondiale. Est-ce que quelqu’un seulement connaît l’efficacité de cette consommation de décoction de cafard ? Et le fait que tu ne sois pas choqué me fait penser qu’il est peut-être temps de clarifier si les cafards nous sont bénéfiques ou sont plutôt à éradiquer.

    Ah la tourista … il est vrai qu’on est réduit à exiger d’apporter sa « propre » bouteille à table du resto 🙂

  • Tattum

    Ah mon thème préféré! 🙂
    J’aime beaucoup les affiches en tout cas.

    [quote comment= »1908″]>campagne anti-tétanos à Madagascar

    🙂 c’est la limite d’une campagne mondiale. Est-ce que quelqu’un seulement connaît l’efficacité de cette consommation de décoction de cafard ? [/quote]
    En tout cas, j’ai laissé sur mon testament vocal que je préfèrerais mourir des suites d’un tétanos que…

    Anecdote vécue: en se promenant du côté de Morondava, on s’était arrêté au milieu des baobabs. Deux hommes sont sortis de nulle part, avec qui on s’est mis à discuter. Comme leur regard insistait sur notre bouteille d’Eau vive non entamée encore(allez, la pub!), on leur a proposé.
    Ils l’ont catégoriquement refusée, à notre grande surprise. Motif: ils sont habitués à de l’eau trouble des puits d’infortune, ils avaient peur de tomber malades avec une eau si pure!!!

  • Vola

    @tomavana: j’ai même vu des gens en manger comme les hannetons et les vers blancs alors… Ca m’étonnerait que les cafards prolifèrent, ils se feraient bouffer 🙂
    Je ne suis pas la seule à avoir vu des décoctions de cafard, les reporters de Newzy aussi

    Madagascar, réserve naturelleNewzy.fr – 22-03-2008© Newzy.fr

    Et sinon pour en revenir au sujet, je suis tombée par hasard sur une entreprise qui fait de supers trucs à Mada
    Bushproof >> http://bushproof.biosandfilter.org/ [en]
    >> http://www.bushproof-madagascar.com/ [fr]

    (c’est super rare que je fasse de la pub, mais là ça en vaut la peine)

  • Vola

    hey mon commentaire précédent sur ce billet est en attente de modération 🙁
    JE suis persona non grata maintenant sur MM ?
    ouiiin,h promis, j’arrête de spammer 🙂

  • Tomavana

    @ Lova : Merci pour les liens 😉

    @ Tattum : Il paraît que mourir du Tétanos engendre des souffrances insuportables … au hasard quelqu’un sait si grillés les cafards ne garderaient pas toute leurs vertus médicinales 😉

    @ Vola : tu n’es pas la première à subir le coup du BAN … mais il semvble être le fruit d’un blocage « aléatoire ».

    Sinon peut-être que nous malgaches sommes assis sur un matelas d’innovation … par les découvertes et les brevets grâce aux cafards … Lova (ou tout autre biologiste/biochimiste en quête de Nobel) tu ne voudrais pas te pencher sur cette question ?

  • Vola

    Faut se grouiller alors pour le Nobel, parce que le sieur chinois Li Shunan est déjà dessus vu qu’il bosse depuis 20 ans sur les cafards.

    « Cockroach Treating AIDS

    Li Shunan, Dean of the Pharmacology Department of Yunnan Medical School has recently discovered that a kind of chemical in cockroach has the treatment effect similar to AZT. Li and others have extracted alfatoxin and other chemicals from cockroaches and tested their effects on AIDS. The experimental results have shown that the compound containing amino acid and polysaccha is of the effects on killing AIDS viruses with little side effect.

    The minority ethnic groups inhabiting over Yunnan Province of China have long used cockroaches to treat external wounds which has drawn the attention of medical researchers to the treatment effects of cockroaches extracts. Li has also discovered that the compound is of effect on heart disease. »

    http://most.gov.cn/eng/newsletters/2001/200411/t20041129_17636.htm

  • Tomavana

    Il n’est peut-être pas trop tard … il suffit de déposer des brevets pour avoir l’AOC « kadradraka »

    Sinon, l’article me fait penser à un de mes profs qui disait « il n’y pas de mauvaise herbes … je préfère parler d’herbes dont on n’a pas encore trouvé … la possible exploitation » Merci pour le lien Vola 😀

  • lova

    wow,
    Comme quoi, on invente des 1eres et deuxiemes lignes de traitements anti-viraux et les cafards avaient deja la solution …. 🙂
    Je pense que la recherche basee sur les ressources naturelles locales est plutot bien traitee a Madagascar ( Homeopharma etc). On pourrait sans doute en faire plus mais en recherche bio, l’adage « better be lucky than good » (or extremely resourceful) est plus « vrai » qu’ailleurs.

  • Nadiya

    Je trouve les images très intéressantes, domage quon ne les voie pas comme pub.. pour une fois sa serai qq chose dutile.. a la place de ces pub de cigarette et de rien n’avoir… les hommes de tier monde creuve au cause de notre faute, de notre merde,.. on les a foutu dans ce pétrin il y a deja environ 40-60 ans…( colonisation).. et on ne veut pas repondre pour nos fautes…. pire ,, on essaye meme pas les reparer….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.