Actualités,  Langue (Fr),  Société

Quelques médicaments en vente libre

Médicaments en vente libre : Bien ou danger ?

En France, cela se fera seulement en avril 2008, alors que c’est devenu une habitude dans les pays anglo-saxons. Est-on prêt ou est-on préparé à vivre ce changement qui n’est pas seulement d’ordre économique mais surtout d’ordre sanitaire !

Un monsieur a dit au journal télévisé de ce jour:  » Il ne s’agit pas de produits alimentaires  » !

Pour les pharmaciens, ce sont des produits à vendre certes, mais il s’agit surtout de médicaments qui peuvent être dangereux si l’on n’est pas acheteur avisé. Malheureusement, la population n’a pas encore été éduquée pour ! Ce qui sera certainement chose faite avec le temps et selon les besoins…

Au Canada, par exemple, les émissions éducatives télévisuelles sont nombreuses en matière de santé et de soins prodigués par soi-même… Cela fait partie du mode de vie.

A Madagascar, la pauvreté aidant, la population a été faiblement assistée en matière de santé ; les remèdes de grand-mère ont toujours tenu une place importante dans la vie des Malgaches. La connaissance des plantes et leurs vertus tant pour les soins que pour la prévention des maladies ont toujours fait partie de la culture malgache.

En espérant que cela revienne ou ne se perde pas !

géographe, cartographe, géomorphologue, enseignante, actuellement mère au foyer, entre autres activités: écritures de contes, poèmes, conception de cartoons... - http://www.helis-madagascar.info - http://rahelys.unblog.fr - http://www.bd-helysoa.oldiblog.com -http://www.freewebs.com/ramanatantara -http://www.freewebs.com/whoiswhomada - http://chants-musiques-madagascar.oldiblog.com/

2 commentaires

  • Rondro

    A Tana, il existe un quartier bien précis ou les médicaments sont vendus au noir par des particuliers parce qu’étant nettement plus abordables que ceux mis en vente en pharmacie. Il y a même des medecins généralistes qui s’y approvisionnent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.