Ce n’est pas une histoire de look’s même si ces derniers ont connu une nette restauration qui donne à son apparance extérieure un look de restaurant à deux étoiles. Non, il ne s’agit pas de ces fast food à la malagasy situés à Andravoahangy ambany.

Il ne s’agit pas non plus d’un nouveau parti politique ou d’un indépendant qui propose un candidat ou des conseillers mais tout simplement de l’aspect séducteur des principaux candidats.

Depuis 7 heures ce matin, la propagande pour l’élection du Maire de la capitale a commencé. Parmi les favoris se trouvent Hery RAFALIMANANA, ex-PDS de la ville des Milles, et Andry RAJOELINA, PDG de Injet. Mais il existe aussi des challengers. On peut par exemple citer Nasolo Valiavo Andriamihaja alias VANF, chroniqueur de L’Express de Madagascar et Marc Ramiarinjatovo, ancien maire d’Alasora.

Ce qui saute en premier lieu aux yeux ce sont les apparences physiques très soignées des candidats dans les différents supports de communication : dernière page de couverture des presses écrites locales, panneau et autres supports.

Pour Andry Rajoelina alias Andry TGV, un tailleur noir avec surpiqûre au col, rendu très classe par le port d’une cravate noire avec des doubles rayures jaune en soie entourant le col d’une chemise blanche unie et chevronnée en cotton mettent en valeur l’homme.

Tandis que pour Hery Rafalimanana alias Ra-Faly, un veste jaune à trois boutons et une cravate bleue ciel rappelle le look d’antan du candidat à la Mairie Marc Ravalomanana.

VANF, de son étérnel visage d’adolescent n’est encore présent que sur les articles des confrères. Mais d’ores et déjà, son sourire rehaussé par un look intellectuel donné par les lunettes charment quelques unes de ces dames.

S’il faut séduire les électeurs, surtout n’hésitez pas chers candidats car le sérieux et la détermination peut se voir dans sa façon de se mettre en valeur.

Bonne course!