Actualités,  Langue (Fr)

Candidats aux communales : à Tanà c’est le look qui ouvre le bal

Ce n’est pas une histoire de look’s même si ces derniers ont connu une nette restauration qui donne à son apparance extérieure un look de restaurant à deux étoiles. Non, il ne s’agit pas de ces fast food à la malagasy situés à Andravoahangy ambany.

Il ne s’agit pas non plus d’un nouveau parti politique ou d’un indépendant qui propose un candidat ou des conseillers mais tout simplement de l’aspect séducteur des principaux candidats.

Depuis 7 heures ce matin, la propagande pour l’élection du Maire de la capitale a commencé. Parmi les favoris se trouvent Hery RAFALIMANANA, ex-PDS de la ville des Milles, et Andry RAJOELINA, PDG de Injet. Mais il existe aussi des challengers. On peut par exemple citer Nasolo Valiavo Andriamihaja alias VANF, chroniqueur de L’Express de Madagascar et Marc Ramiarinjatovo, ancien maire d’Alasora.

Ce qui saute en premier lieu aux yeux ce sont les apparences physiques très soignées des candidats dans les différents supports de communication : dernière page de couverture des presses écrites locales, panneau et autres supports.

Pour Andry Rajoelina alias Andry TGV, un tailleur noir avec surpiqûre au col, rendu très classe par le port d’une cravate noire avec des doubles rayures jaune en soie entourant le col d’une chemise blanche unie et chevronnée en cotton mettent en valeur l’homme.

Tandis que pour Hery Rafalimanana alias Ra-Faly, un veste jaune à trois boutons et une cravate bleue ciel rappelle le look d’antan du candidat à la Mairie Marc Ravalomanana.

VANF, de son étérnel visage d’adolescent n’est encore présent que sur les articles des confrères. Mais d’ores et déjà, son sourire rehaussé par un look intellectuel donné par les lunettes charment quelques unes de ces dames.

S’il faut séduire les électeurs, surtout n’hésitez pas chers candidats car le sérieux et la détermination peut se voir dans sa façon de se mettre en valeur.

Bonne course!

11 commentaires

  • Tattum

    😀 ça fait drôle de lire un homme décrire de manière aussi précise d’autres hommes! Et si on est d’avis que l’habit ne fait pas le moine? Mais que la première impression compte, toujours! 😉

    Quant au contenu de leurs discours, c’est loin de faire aussi net et propre que voudrait donner leur apparence alors, du moins pour certains d’entre eux… Interviews lus en ligne.

  • Mitiyu

    C’est vrai que le look importe beaucoup pour l première impression.

    Tiens une question qui se pose : Qu’est-ce qui attire les femmes en premier chez un homme?

  • Dotmg

    Il faut aussi penser à recruter un beau garde du corps. Il était une fois un fermier qui arrivait à battre le président sortant par les élections, parce que son garde du corps attirait beaucoup les filles, et les filles attirées à son meeting attiraient à leur tour les garçons.

  • Vaomiera

    Suite aux photos vues sur le blog de Harinjaka, je me lance dans un decryptage des messages relayés par ces affiches.
    Un des premiers points communs est l’utilisation des couleurs. On a le bleu (clair, foncé, ciel…), le rouge, le jaune, le N&B (une couleur?),le vert (un peu plus specifique au TIM) et l’orange? (pour TGV).
    Donc des couleurs basiques. En sachant que le bleu est la couleur la plus appréciée au monde, toutes les affiches ont du bleu!
    Premier cas:
    Hery Rafalimanana (costume jaune à trois boutons et une cravate bleue ciel) est dans une sorte de medaillon ovale (format qui permet de le placer plus facilement sur un T-shirt).
    Premiere reference religieuse? En tout cas, le personnage se montre comme une icone car je vois mal l’homme travailler effectivement en costume jaune et cravate bleue au quotidien.
    La preuve, l’homme travailleur se presente à nous en chemise blanche et en manches courtes.
    Avec comme exemple de realisation, une vue surplombant (survolant) l’avenue de l’independance.
    De plus, l’utilisation restreinte des couleurs permet la memorisation facile de l’image.
    A mon avis, de par sa simplicité, c’est le lancement le plus abouti par rapport à nos references culturelles actuelles.

    Deuxième cas:
    Andry Rajoelina: image très soignée (voire luxueuse), très moderne, très orientée vers l’avenir en fait.
    Car pour l’instant, pas de realisations effectuées sur Tana pour ce candidat.
    Le bleu foncé reste omniprésent avec une touche d’orange. Le bleu foncé représente justement un certain luxe et aussi la nuit.
    A mon avis, la lueur represente un sorte de passage de l’obscurité à la lumière: symbole supreme du renouveau.
    La lumière blanche peut aussi representer un symbole de pureté, de primeur (voire candide). L’image de l’icone n’est pas vehiculée ici, par contre.
    Autre reference: le profil d’un train TGV, en réalité de l’eau pure?. Donc du flux, du mouvement: ca promet de bouger!
    Tout peut concorder pour quelqu’un qui vient du milieu de la nuit (soirées…) et qui vient vers la lumière
    en apportant avec lui le renouveau,le mouvement et une certaine pureté juvenile.
    Cependant, contrairement au candidat precedent, l’affiche semble ne s’adresser qu’aux jeunes.
    Et je me demande si l’electorat tananarivien est aussi jeune que cela…

    Troisieme cas:
    Marc Ramiarinjatovo, ancien maire d’Alasora. La couleur majoritaire reste le bleu (foncé) avec apparition du rouge (sur la cravate et sur le fond).
    Ici, par contre, on a une rupture totale car les références choisies sont assez loin des réalités culturelles malgaches.
    Peut-etre à Tana, c’est différent depuis…
    C’est pourtant la seule affiche qui représente Madagascar. Les étoiles font référence clairement (couleur jaune sur fond bleu)à L’Union européenne. Transposées à Mada, je pense qu’elles representent les 18 ethnies du pays. Confirmez-moi qu’il existe bien 18 etoiles. La partie droite de l’affiche représente clairement la partie droite
    du drapeau américain: rayures rouges sur fond blanc. On peut compter 6 rayures comme 6 provinces?
    De prime abord, ces references representent dans l’esprit pays developpés (non pas developpement, nuance!),abondance, richesse…
    Cette affiche fait rever et montre assez clairement les exemples à suivre pour developper le pays. Le texte
    en bas de l’affiche est « Madagasikara vaovao ». Un nouveau Mada qui ressemblerait à une union des 18 ethnies articulées autour de six provinces.
    Ma crainte c’est de voir que cette affiche est trop au-dela d’une élection municipale… Le candidat fait-il la bonne campagne pour les bonnes élections?

  • Tattum

    Mitiyu> pourquoi, tu bosses dans le coaching d’image? 🙂
    Perso je me réfugierai dans le fait que ça reste des critères très subjectifs. 😉 Ce serait à la limite plus facile de citer ce qui fait fuir…

    Vaomiera> je m’étais également amusée à décrypter ce que dégageait chaque affiche des candidats lors des élections présidentielles, plutôt marrant à faire, ça rappelle les commentaires de documents artistiques pour le bac de français..

    DotMg> pour ce genre de stratégie, je n’arriverai jamais à m’intéresser (ni même à chercher à comprendre) aux calculs et carrières politiques. 🙂

  • Mitiyu

    Tattum> dans le milieu professionnel l’image commence à être importante. Si je regarde dans certaines grande société par exemple, un dress code s’impose. Mais en même temps j’apprécie beaucoup ce qui est beau, pas forcément glamour mais juste beau avec un grand B.

    Vaomiera> Tiens, maintenant que j’y pense, Marc RAMIARANJATOVO arbore les couleurs du drapeau américain sauf qu’au lieu de 50 étoiles il a préféré le look de l’Union Européenne. à se demander s’il veut exprimer que les américains et les européens l’appuient… on sait jamais cela pourrait aider.

    Dotmg> c’est vrai que ce garde du coprs là a fait beaucoup parlé de lui. Trop même qu’il a failli eclipser la présence de son boss. Il a de gros potentiel à Hollywood dans le genre Vin Diesel.

  • Jogany

    Allez on se lance…

    Pour une fille malgache le Beau est le Bien. et tout le monde roule des yeux jogany va dire n’importenawak c’est vendredi…
    On essaye de ne pas trop placer les esperances seulement au niveau du Beau visuellement, on préfère miser sur le Bien intérieur (at-il appris à cirer le plancher, lancer des compliments, chez sa maman) mais bon après on essaye de composer…on apprend par coeur l’expression « personne n’est parfait.

    Par contre je me rends compte que beaucoup de mecs gasy subissent durement de l’engouement des nanas pour le « superficiel et riche et peut être un peu vazaha ». Un de mes cousins totalement blasé nous a sorti : »pitin même avec les fripes et les basket chinoises, mbola tsy mazaka sipa! »

    c’est dit hein

  • Elsifaka

    Mitiyu> C quoi le beau pour une fille malgache? Je n’ai jamais su si j’étais Beau par exemple pour une fille malgache

    Par chez nous on dit : « Ny lehilahy tsy mba ratsy… » sa ?
    j’aime bien cette expression… du coup je ne me pose jamais la question

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.