« Ambanivolo » est un mot malgache utilisé pour dire « Ambanivohitra », la campagne. Ce mot signifie littéralement « cheveux inférieurs ». Je me demande bien pourquoi la campagne a finalement été appelée ainsi…

Souvent on utilise le mot « volo » dans des expressions telles que « tany lava volo » pour décrire une terre qui n’a pas été cultivée ou n’a pas été entretenue depuis une certaine periode et dont les buissons et les mauvaises herbes abondent; ou encore dans l’expression « tanora maitso volo » pour exprimer la jeunesse; finalement nous avons aussi l’expression « ela nihetezana lava volo » ce qui veut dire que lorsqu’on ne s’est pas coupé les cheveux assez longtemps ils s’allongent. Bref, toute une expression autour du mot.

Cette fois, j’aimerais vanter les vertus d’un court séjour à la campagne, l’air pur, un paysage verdoyant épargné par l’urbanisation semi-sauvage qui sévit dans les pays très endettés, les cours d’eau qui apaisent ainsi que les courbes des montagnes avoisinantes qui dépaysent assurément. Loin de la ville, loin des soucis quotidiens, loin des appels téléphoniques qui au fond ne sont pas toujours importants… ah la campagne!

Cela fait tellement du bien de s’évader un peu, sortir de la ville et se ressourcer dans la nature. Dans ces localités où le réseau semble finalement être un luxe et qu’aucune source d’énergie n’existe à la veille de l’année 2008. Incroyable mais vrai!

Mais tout cela destresse et c’est le principal objectif. On verra si on veut reprendre le boulot après ou changer de secteur. 😀