Non classé

Développement et fanandroana

Rakoto David, un passioné et un fervent « illuminé » de la culture ancestrale malgache, intervenait cette semaine dans une émission socio-économique d’une chaîne de télévision locale.

Avant de clôturer son intervention par des prédictions sur les douze différents « vintana » (signe astrologique) malagasy, il a tenté de démontrer que le développement de Madagascar doit passer par le fanandroana. Un peu comme ce qui se fait en orient, plus particulièrement en Chine et dans les pays à forte communauté chinoise (pour ne pas dire le monde) il a insisté sur le fait que chaque élément doit être à sa bonne place au moment opportun pour réussir.

Ce qui attire l’attention sur ce personnage serait, en premier lieu, son accoutrement. Disons plutôt les décors vestimentires tels que le lamba Arindrano, un tissu en soie dont la couleur de base est le beige ou crème orné de rayures rouges et noires.

(Le beige est sensé être du blanc et doit représenter … le peuple; le rouge ou pourpre, ou encore le « jaky » représente la noblesse et la royauté, tandis que le noir représente les castes plus inférieurs)

A priori, l’idée n’est pas nouvelle mais reste peu accessible à tous et s’adresse surtout à un auditoire initié. Il avertit le téléspectateurs, il interpèlle les faux « mpanandro », il insiste que les malgaches ont été initiés à l’astronomie et à l’astrologie plus tôt que Copernic ou Gallilé.

En analysant ses dires, on est tenté de croire que c’est le christianisme qui a entrainé la misère dans le pays. Les instruments comme les « diary » ou « alimanaka » doivent, selon lui, figurer parmi les outils de travail de l’homme.

Ilay resaka izany raha tsorina dia hoe ilaina ary tokony tsy maintsy manandro ny malagasy mba ho tafita sy hahita fanmpandrosoana ara-toe-karena vanona. Ilaina ny mahafantatra ny loko mety amin’ny tena sy ny hafa, raha ny mpiara-miasa amin’ny tena no resahina ka ny fahafantarana ireny no hanmpy ny tsirairay amin’ny asa.

Raha tsy hiresaka afa-tsy ny tonon-taona isika, hoy izy, dia fantatr’ireo razambe taloha fa alahamady ny andro rehefa mitsimoka ny voly. Ary efa fantatr’izy ireo ihany koa fa hafa ny fotoam-pambolena raha mamoa anaty tany na ambonin’ny tany ny zava-maniry iray.

Noharany tamin’ny « feng shui » sinoa moa izany rehetra izany ary nofaranany tamin’ny teny hoe tsy mena-mitaha isika malagasy. Ny hevi-baventy tao anatin’izany fandaharana izany dia ny hoe ny fomba tsara sy nampivoatra nentim-paharazana dia tsara raha averina avoaka sy trandrahana ary fehezina ho enti-manarina ity Gasikara ity.

J'aime ma patrie et je souhaite le bien des malagasy

15 commentaires

  • pouquoi

    Le comble dans tout ça, c’est qu’il prouve son astronomie par l’zastrologie…

    Puet-être que les Européens est Les Americains ont eu leurs croissances par l’astrologie, mais n’en parlons pas.

  • Mitiyu

    C’est vrai en tout cas pour une société pieuse et chrétienne, il a encore du chemin à faire.

  • Tomavana

    > En analysant ses dires, on est tenté de croire que csquowhawydest le christianisme qui a entrainé la misère dans le pays

    Il est admis au travers de l’histoire que la supériorité militaire de l’armé de Radama I est dû en grande partie aux aux missionaires-artisants, cela devrait suffire pour se convaincre que le christianisme n’est « ni tout blanc ni tout noire » en matière de développment.

    J’ai eu en main un travail qui demystifiait la croyance selon laquelle « l’obscurantisme » du christianisme a « retardé » le développement au moyen âge en Europe. A vrai dire, avec la liste des innovations à l’appui il est apparu que c’est la théorie de la « regression du moyen-âge » fruit de l’imagination des millénaristes, qui était infondée.

    Le sujet est intéressant et il il mérite des études similaires et approfondies à Mada. Car a moins que l’on identifie tout ce qui vient de l’Europe comme étant le fruit du christianisme, a l’instar de certains intégristes musulmans, je ne suis pas convaincu de la profonde infiltration des sociétés Malagasy par le christianisme, il y a toujours eu des résistances et des « métissages » fruit des appropriations. De même que la pratique du « Fanandroana » qui nous a été transmis par les vagues successifs des migrants n’est pas équitablement reparti au travers de toute l’île 😉

  • Zaika

    Hitako koa iny resaka iny fa tsy mbola tena convaincu aho hoe mitombona ve izany resaka fampandrosoana amin’ny alàlan’ny fanandroana izany. Ny zava-misy mantsy amin’izao dia na manao fototra trano na manomboka fanamboarana fasana dia vavaka no ataon’ny olona.

    Raha ohatra ka tsy fanompoan-tsampy fa tena mandaitra aloha dia tsy hitako izay maha-ratsy ny fahafantarana ny tokony ho toeran’ny zavatra rehetra mba hahasoa.

  • pouquoi

    Parlons tout d’abord que la formation de foloalindahy a ete de Robin (caporal deserteur de l’armee Napoleonniene). Donc pas de Missionnaire qu’on dit chretien…

  • nante9

    Fanandroana sy ny fandrosoana dia miaraka hoy David Rakoto. Misy pasitera iray izay koa ao andrenivohitra mandinika ny bokin’ny apôkalipsy ary milaza zavatra maro hitranga ao amin’ny tantaran’ny firenena. Joker no avoakako amin’ity resaka fandrosoana sy fanandroana. Tsy manan-kambara. Na de izany aza de mahalala fa maro no orinasa vaventy manao sorona omby matetika rehefa mandalo toerana manan-jiny ny asany. Ary farany nisy milaza aho fa raha hanao fety na mariazy ny olona taloha kely tao de jerena aloha raha feno tsoka tsara le taolana akoho iny de azo hatao ny raharaha. Hatramin’izao aho de mandinika iny taolana iny raha feno na tsia. Mety tsisy hidirany amin’ny resaka eto ny hevitro, na de izany aza dia hitako sy niaianako ny finoana taloha de mihatra amin’ny fihetsika sy fombafomba andavan’andro (tsy mahazo manondro fasana, tsy mahazo manitsaka fasana, mandika afo rehefa avy mandevina sns…).

  • pouquoi

    Savez-vous qu’a l’est d’Ambatolampy gara, on avait projete de construire un barrage hydrolique. Les habitants environnant voulaient un sacrifice avant toute chose que la societe n’a pas accepte…le projet a ete tombe a l’eau et il n’y a plus de suite… a cause de coutume…donc « tsy ny tany no fady fa ny vavambahoaka »

  • Rajiosy

    fampiharana an’ilay post talohan’ity io ! « sery vitan’anamalaho hono » : izany hoe raha vavaka vitan’ny gasy dia tsy ilana vava-bazaha. sa izaho no tena tsy mahazo resaka ?

  • Mitiyu

    Tena marina aloha izany ry Rajiosy hoe sery vitan’anamalaho ve ka andaniana vatotr’akoho. Fa ity resaka tongotr’akoho resahin’i Nante9 ity no mbola tsy dia arako loatra. Ny vorona misidina toerana iray no efa fahenoko mahazatra.

    Ny zavatra somary mampatahotra fotsiny dia ny fampirafesana na fampivadiana fomba roa, dia tsy ny inona fa ny kristianina sy malagasy amin’ny fanomboana tetik’asa iray : mety ve? azo atao ve? misy fifanipahany ve?

  • Rajiosy

    raha kristiana ankehitriny aloha dia sarotiny be hoe fanompoan-tsampy ny fampifangaroana ny gasy amin’ny vazaha. raha tamin’izahay mbola zaza dia tsy misy nifampitifitra izany fa dia samy nanao izay saim-pantany : eo ny mivavaka, eo ny mandeha any @ gasy, eo ny tsy miraharaha na à droity na à gauchy. izao lazain-dry zalahy (olona nahavita fianarana io an, mpitondra fiangonana et tout et tout) hoe raha mandalo mandrava matetika amin’ny sisin’ny nosy ny siklaonina dia satria any hono manompo sampy dia voasaazin’andriamanitra. ankona fotsiny ny tenanay. efa lasa lalina loatra ilay betizy ankehitriny dia mbola manampy trotraka koa ilay rakoto etsy ambony !

  • Tattum

    Désolée de le dire presque tardivement, mais tonga soa eto amin’ny Malag@sy Miray.

    On dirait que les posts bilingue sont à la mode sur MM 😉

    Je retiendrai la nécessité de valoriser une culture et un patrimoine, tout en restant lucide sur l’évolution des moeurs et croyances.
    Ca rejoint un peu la question sur les fady: certains sont obsolètes de sens…

  • Mitiyu

    Io resaka fady io koa aloha tena manahirana e. Je pense que ce n’est pas seulement à Madagascar ou encore dans les pays de l’Afrique noire (raha tsy hiresaka afa-tsy ny voodoo sy ny gri-gri ny tena)

    Fa na ry zareo fotsy hoditra sy any amin’ny tany mandroso koa aza mbola misy mitana ireo fomba « tako-masoandro » ireo mba hirosoana.

    Io resaka fady fady io fotsiny izao ohatra tena manahirana be aty Dago satria tsy azo anaovana loko mena atsy, tsy azo hihinana tongolo sy kisoa atsy. Nefa hena kisoa sy tongolo tena tsena mandroso amin’izao… asa lahy!

  • andrianarisoa tsilavina gailor

    za zan mpianatra eny akatso ao @ sampana Sociologie,d manao fikaroana kely izahay ka ny anjarako dia mikasika ny fanandroana malagasy ita eto @ faritra Analamanga,izany oe mbola ita taratra v izy io eto sa tsia!nisy fiovana v?inona mo no ampiasaina az io?bola maro v na betsaka no manao az io?am ftoana inona no
    ampiasaina az io?
    Misy v ny fikambanan’ny mpanandro?
    misaotra mialoha

  • Mitiyu

    Raha ny fanandroana no asiana resaka amin’izao taona 2011 dia ohatra tsy dia nandrenesako feo firy intsony taty aoriana. Mety noho ny tena niroso bebe kokoa amin’ny fiainana kristianina ka manilika izay rehetra mamofopofona sampy angamba.

    Raha ny teo aloha aloha dia fantatra fa misy ary nibahan-toerana ihany izy io. Teo aloha izany dia tsy dia lavitra fa ny taona roa arivo teo. Isaky ny manangana trano, isaky ny manorina fasana, isaky ny mikarakara hetsika isan-karazany toy ny fandevenana, famadihana, fivoriana, fifidianana sns dia hita taratra teny ihany izy io.

    Mbola misy ny mpanandro, taty aoriana dia betsaka ny nanafangaro ny fanadroana amin’ny fisikidiana sy ny fitsaboana nentim-paharazana ka lasa mpimasy na dadarabe no tena betsaka. Misy ihany koa ireo olon-tsotra maro toa an-dry Arima na Rakoto David raha tsy hanonona afa-tsy ireo izay mitahiry ny fahalalana sy ny vakoka sy riba momba ny fanadroana.

    Raha ny fikambanana aloha dia ialako tsiny fa tsy fantatro ny fisiany. Tsy hoe tsy misy tsy akory fa tsy fantatra fotsiny hoe misy.

  • Rakotondramaitso James William

    Izahay any Antsihanaka aloha dia mbola manandro rehefa misy zavatra lehibe atao toy ny trano, ny fasana ets… ary izahay dia manana mpanandro mikarakara izany. Be ny tombon-tsoa azonay amin’izany. Ny mpanandrom-pasana dia tsy mlanandro trano ohatra. Ary misy ihany koa ny atao hoe mpitana androm-pasana. Fa ny zavatra tsapa dia mahalana misokatra ny fasanay tsy tahaka ny sasany efa moderne. Ny trano ihany koa dia rehefa afaka dika dia sady tsy mitohana ny fanamaboaran-trano no tsy mamolaka olona ny trano. Mahasalama tsy dia tratry ny mpandrava. Io dia resaka safidy na hanaraka fomba fanao nentin-drazana, izay ho anay tsy mbola hita ny maharatsy azy na mandray ny fomba nentin’ny finoana tato afara izay tsy anjarako izay tsy manaraka azy no hitsara azy. Ny anay jerena avokoa na ny andro, na ny toerana, na ny ora (Sâ), ets… Eto koa tsara marihina fa jerena ny kintana (manintana), ny Sâ ary ny efitrano sy ny efitranom-bintana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.