Depuis que je vis aux States, il y a quelques remarques de la vie de tous les jours que j’aimerai partager…Du moins, les petites bizarreries qui ne pourraient m’arriver qu’ici:

Tout le monde dit “bonjour, comment ça va” à tout va. Et parfois, cela va au-delà et on se trouve à faire la causette à un parfait inconnu. Cela est très courant. Souvent, je n’en reviens pas, parce que, à mon avis, ce que les gens ont à raconter demeurent “très personnel”. Comme cette dame que je rencontre dans la salle d’attente de mon dentiste: on patiente chacun de son côté puis elle se rapproche, me salue, je lui réponds poliment et je pointe mon nez dans mon magazine. Elle se rapproche encore et en moins d’une seconde, elle me demande si je vais bien et si tout va bien. Je réponds que cela va bien, mais cette fois, je vois bien que je ne pourrais plus lire mon magazine. Elle enchaîne avec sa fille qui a aussi besoin d’aller chez le dentiste mais comme elle a changé de boulot, son employeur ne prendra pas en charge les soins dentaires, elle devra attendre la fin de sa période d’essai, c’est-à-dire 90 jours. Ensuite, elle me dit que sa famille a acheté une villa aux Philippines. C’est très commode pour les vacances, c’est au nord de Manille. Et pour $500 par mois, elle a la bonne, le chef et le gardien. C’est « safe » comme endroit. Et puis aux Philippines, les plages sont belle et désertes. Elle continue en me parlant de sa bonne qui a essayé de venir aux States. Ils lui ont refusé le visa, car ils pensent qu’elle va rester. Elle a essayé la loterie par la suite, tiens donc. Ensuite, j’ai droit au détail de son séjour à Hawaï. C’est un peu comme les plages aux Philippines, mais avec plus de monde. Elle a un condo là-bas. Oui, c’est plus pratique. Et les enfants adorent ! Mais pour l’hiver, ils iront à Big Bear, faire un tour chez ses parents. La saison a commencé et elle a vraiment hâte de skier. Et moi, j’ai vraiment hâte de voir mon dentiste. Cela a duré 25 minutes. Parfois, je me demande si je ne dois pas prendre des notes et écrire un livre sur la vie des autres car ce que je viens d’écrire m’arrive un peu partout, surtout là où il faut attendre (docteurs, bureau administratif, station de trains, aéroports) ou bien acheter (épicerie, magasins, mall etc.…) La différence c’est juste la longueur de l’histoire. Bref, les gens adorent parler.

L’autre facette de mon quotidien que j’aime mieux, je vais juste en faire une liste :
– avoir le repas gratuit juste parce que le service fut un peu long, genre 20 minutes d’attente pour 4 plats chauds.
– retrouver son sac au même endroit où on l’a oublié une heure plutôt.
– en vacance dans le Nevada, oublier de fermer sa voiture, se faire piquer son cellulaire et se faire rembourser par son assurance le lendemain même.
– ne jamais fermer à clef la porte de son garage, de nuit comme de jour.
– pouvoir travailler de la maison et réellement le faire, monitoring oblige.
– recevoir deux tickets gratuits pour un concert au W.Disney Concert Hall car les personnes qui devaient s’y rendre, ont changé d’avis.
– dans la même série, recevoir des places de cinéma pour voir une première, juste parce qu’on passait par-là à ce moment précis.
– voir des arbres partout. La Californie c’est vert.
Les arbres sont vraiment partout et c’est mon quotidien.

trees.jpg

Et le vôtre, c’est comment ?