Identité,  Langue (Fr),  Ohabolana

Ny Ntaolo, la chirurgie esthétique et les journaux people


Ny tarehy ratsy tsy azo ovaina, fa ny toetra ratsy azo ovaina.

Un visage laid ne peut pas être changé, mais un mauvais comportement pourrait être modifié.

An ugly face cannot be changed, but a bad behavior could be modified.

C’est un proverbe des Ntaolo Malagasy [nom générique donné aux ancêtres] qui ont dû sous-estimer les progrès de la chirurgie esthétique et le développement des journaux « people » [pipole en bon français].

Que diraient-ils aujourd’hui où moyennant finance tout peut-être modifié, grâce à la démocratisation de la chirurgie esthétique. Tandis que la célébrité offre ses bras à la personne dont l’excentricité aura été élevé au rang d’exemple par la presse people avide de sensationnel.

Selon les canons de beauté en vigueur y aurait sûrement des travaux en perspective à entreprendre sur mon physique. Mais même pas un « re-looking » en vue car j’ai tellement de travail à faire sur ma relation à autrui. Que voulez-vous priorité oblige, je suis « plutôt être que paraître » 😉

Me trouvez-vous indécrotable « Old school » ? Et vous, plutôt pro-Ntaolo ? Genre pas du tout ? Ou le meilleur des deux ?

19 commentaires

  • Malagasy aty California

    I am with the « ntaolo » 100%. Ici, c’est difficile de trouver « un canon 100% naturel ». Surtout depuis que le Bresil et le Mexique ont baissé les prix. Les gens refont leur nez, leur bouche, leur poitrine pour moins de $10,000. C’est écoeurant mais que veux-tu, c’est « in ».
    Et je suis « out », car l’être prime sur le paraître pour moi aussi.
    Definitely, old school!

  • DotMG

    A mon humble avis, ce proverbe des Ntaolo reste toujours valable, et ces artifices de chirurgies plastiques et de silicones n’y ont rien changé et n’y changeront rien. Avez-vous trouvé récemment une photo de Michael Jackson? Comment a-t-il changé?

    En fait, le sens de ce proverbe est plutôt contre les tentatives d’atteindre une perfection de la beauté extérieure, que de souligner le fait qu’il est impossible de changer l’apparence de son visage. Lire ainsi: Si tu veux être vraiment beau/belle, recherche la beauté intérieure, celle de l’âme, de l’esprit, du comportement, et ne te soucies pas de la beauté du visage.

  • Vola

    l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au coeur.
    1 Sam. 16.8
    🙂

    Yeah vive les Old School et mes jeans pourris 🙂

  • tomavana

    @ MacMalagasy beaucoup déplacent systématiquement toute problématique au niveau des moyens financier 🙁 J’ai vu des reportages de pseudo-évaluation psychologique avant opération. Une vrai ‘cata’, mais ne généralisons pas, sans doute que les chirurgiens ne sont pas tous préssé de rembourser leur prêt.

    Sans oublier que le paraître se modifie et ‘fléchit’ avec le temps alors que l’être demeure 😀 quel que soit l’âge.

    @ DotMG >Si tu veux être vraiment beau/belle, recherche la beauté intérieure, celle de l’âme, de l’esprit, du comportement, et ne te soucies pas de la beauté du visage. […] Merci pour cette explication 🙂 j’opte aussi pour le sens que tu donnes 😉

    A vrai dire, j’ai perso assisté à des détournements de sens et des contre-emplois, lors d’un mariage par exemple 😉 selon que le tête du ou de la marié-e ne leur conviennent pas. Genre, « au moins elle est belle [respectivement il], d’accord elle est difficile à vivre mais … » et le ohabolana fait son apparition 😉 Est-ce de la perversion ou l’art de trouver un échos local aux télé-novelas [resp. soap-opera] et à la mondialisation des ‘valeurs’ ?

    @ Vola « On ne voit bien qu’avec le coeur » ‘le petit prince’, St-Ex. 😀
    tu permets que j’uses de Saint-Exupéry pour séculariser le prophète Samuel ?

  • lova

    > Je crois que la Tunisie est tres competitive sur ce marche :). Prix reduits, service plus que correct :). Mais ma demande d’obtenir les abdos de Tyson Beckford est reste sans suite :(….impossible qu’il disait.
    « Old school » is the cool school :).

  • hjm

    et la chirurgie esthétique pour les très jeunes(16 ans et moins)? ces cas sont de plusen plsu fréquents dans les civilisations occidentales. le culte du paraitre est tiré à son paroxysm ou bien est ce une nouvelle thérapie pour mettre en confiane les jeunes?

  • elsifaka

    Raha tsara tarehy sy tsara bika aby ny olona rehetra dia lasa ny toetra sisa no jerena. sa ?

    Si tout le monde il était beau, nous serions toujours obligés de regarder sous le capot. ce serait trop long. genre le temps que tu finisses de comparer l’intérieur des gens pour choisir, tout le monde il est vieux est moche.

    De toutes façons Ny lehilahy tsy mba ratsy. [je ne sais pas comment traduire] du coup. Je ne prévois pas d’aller en Thaïlande me faire refaire les seins…

  • Tattum

    Elsifaka> ‘zany a! 😀 Meuh non, la vertu n’est-elle pas (au) féminin?
    Combien même, c’est plaisant que le beau soit la plus subjective des perceptions. 🙂 Prends soin de tes seins! 😆

    Tomavana> Hmm, j’aime la sagesse des Ntaolo et… les contes. Shrek (le 2 de surcroît) ou la beauté intérieure donc, la noblesse d’esprit, pardi! 😀

    Chacun fait ce qu’il veut mais j’adhère à la chirurgie esthétique uniquement à des fins médicales. En cas de brûlures, cancer, ou ces personnes défigurées récemment opérées.
    J’en pense qu’il faut être authentique, et ne pas chercher à faire pareil que les autres, savoir se remettre en cause, ça attire plus qu’un profil svelte, élancé, sportif (hum! quoique…). Mais la première impression dégagée compte aussi, et selon que ça sonne faux, grotesque, normal on sait à quoi s’en tenir.

    Lova> J’ai vu un reportage sur la destination « chirurgicale » Tunisie. Hm.. Je m’abstiendrai perso, chacun son truc! 🙂

    Hjm> Oui, pas qu’occidental d’ailleurs, les brésiliennes y passent de plus en plus tôt, et dans un registre complètement différent, les chinoises qui aspirent à gagner des cm en taille avec des implants au niveau des jambes et genoux (horrible et un raté une fois sur 2 ou 3)..

  • tomavana

    @ Lova je vote pour plus de démocratie, alors montre nous une photo de tes abdos et nous déciderons ensemble de ce qui est à faire 😉 et dois-je supposer que tu es contre un peu d’exercice, de la sueur quoi ?

    @ hjm >nouvelle thérapie pour mettre en confiane les jeunes?
    Il me semble qu’il y a plus de risqueque les jeunes sois destabilisé plutôt que conforté dans l’appropriation de leurs corps

    @ Rajiosy mais tous le monde il est beau ‘au fond de lui’ mais le probléme c’est que la plupart l’ignorent. Nous sommes tous entourés de belles personnes qui s’ignorent 🙂

    @ Elsifaka >nous serions toujours obligés de regarder sous le capot
    Pas besoin d’aller si loin, ne dit on pas que les yeux sont les miroirs de l’âme ? encore faut-il pouvoir passer les barrières des lunettes de soleil et des lentilles colorés 🙂

    @ Tattum J’ai connu une fille qui s’est fait réduire le tour de poitrine car elle avait l’impression que les hommes ne la voyait que comme des siens ambulants 🙁 après l’opération, a vrai dire je n’ai vu aucune différence [de taille], mais elle s’est sentie tellement différente, tant mieux me suis-je dis 🙂

    Je pense que personne ne s’offusque de l’usage de la chirurgie réparartrice, le problème est que les handicap moral est difficile à délimiter. Je veux montrer du doigt l’abus du bistouri pour palier d’autres manques.

  • rotsaka

    Bonjour,
    Etant donné les situations fort différentes, il me semble difficile de se dire pour ou contre la chirurgie esthetique. Comme disait tomavana, l ampleur du handicap moral est difficile a delimiter et si pour certains la fuite en avant de la chirurgie répond a un genre de futilité consumériste narcissique, pour d autres c est bien plus la reponse a une souffrance morale réelle.

    Gardons nous de trop juger les gens entrés dans cette spirale qu ils soient futiles ou en souffrance, si ils font cela c est essentiellement qu il y a une pression dans certains pays afin d entrer dans les canons d une certaine norme esthetique : grand/grande, mince, ventre plat et « jolies formes ».

    En tant qu europeen, je comprends ca pour subir cette pression moi meme et a l inverse j avais été réellement frappé de voir qu a Mada, la petite taille, le sur poids, la beauté ne constituaient pas des criteres importants de jugement des gens. Je me rappelle encore du paysan qui en s adressant a une amie de passage lui disait qu elle etait bien grosse, la pauvre je sais qu elle en a souffert alors que c etait un compliment etc… (je comptais meme faire un article dessus mais c est mort, sujet deja traité de belle maniere, tant pis)

    Vous savez pas la chance que vous avez que ce soit comme cela et j ai tellement aimé la franchise et le naturel avec lesquelles les pseudo tares physiques sont traitées. La taille, le poids, l aspect se disent parce qu ils se voient et s ils peuvent constituer des sujets de plaisanterie gentils, ca va jamais bien loin (pour ce que j en ai observé). Je suis certain qu en ville au moins cela change et c est dommage car c est une force que d accepter son physique et de ne pas le porter comme un boulet, c est aussi la preuve d une formidable tolérance (voila a contrario des debats ethniques, on peut trouver des sujets de convergence).
    Se garder des dérives de l extérieur quand on peut, c est aussi important que le developpement economique, c est la preuve qu une culture vit et qu elle est forte.

  • Rajiosy

    merci pour la réponse mr elsifaka
    i appreciate
    i tomavana kosa sao dia sérieuse loatra :-))

    philosophie hasardeuse : les yeux sont le miroir de l’âme comme les phares le sont du moteur ?

  • Malagasy aty California

    rotsaka- Il m’est très difficile d’accepter qu’une personne passe par le bistouri pour « répondre à une souffrance morale »…Je crois que moralement, cela ne passe pas encore. Je suis encore de ceux qui pensent qu’il faut que le danger soit « 100% physique » pour qur le chirugien intervienne. Pour le reste, cela s’appelle « forger son caractère » et cela peut prendre toute une vie. Et les proverbes Malagasy peuvent aider énormément! Juste, FYI. 🙂

  • elsifaka

    tattum > t’inquietes mes seins j’en prends grand soin. ce sont des arguments de … poids. D’ailleurs ça m’énerve quand je pense à tout ce qu’une fille peut demander à un mec juste parce qu’elle a des seins…

    tomavana > c’est clair les lentilles colorées, c’est moche ! au vietnam c’est à la mode de se décolorer les cheveux et de mettre des lentilles colorées.
    En France une copine m’a dit que mes yeux (sombres) la gênaient parce qu’elle a l’impression de ne pas pouvoir sonder mon âme… Je pense plutôt que qu’il faut toujours regarder les gens globalement. moi c’est le sourire que j’observe…

    rotsaka > comme disait Tattum, l’appreciation beauté est vraiment la plus subjective des perceptions. Quand je vois les vieux/gros/pas beau occidentaux avec des jolies jeunes/pas grosses/belles filles asiatiques qui les regardent amoureusement […] Mais c’est une autre histoire…
    En même temps, les plaisanteries gentilles sur les tares physiques c’est dur à vivre quand tu es petit. ça peut te casser complètement.

    rajiosy > khong sao dao. pas de problème. no star where. 🙂 no comment sur la philosophie hasardeuse.

    sinon la chirurgie esthétique je n’ai rien contre, sauf que j’étais vachement déçu quand j’ai su que Jennifer s’était faite refaire son nez… Mais c’est une décision personnelle je pense, et chacun s’occupe de ses fesses.
    C’est comme changer de sexe. comme c’est si bien raconté dans TransAmerica. Maintenant que c’est possible, si tu en as les moyens pourquoi pas ?

  • CRPCE

    Je vous trouve plutôt pas du tout old school. Moi, je serais plutôt pro-Ntaolo. C’est vrai, les gens devraient se contenter de leur visage et « tsy mitomany randrana manendrika ny hafa ». Par contre, je suis pour la chirurgie réparatrice hein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.