Non classé

06|11|25 – Avec Samuel, ma Journée sans achat



Le samedi 25 Novembre 2006, aura lieu « la Journée sans achat » ou I BND [International Buy Nothing Day].

Né en Amérique du Nord pour protester contre la logique du consumérisme excessif. Ce mouvement trouve un écho en Suisse au travers de Christnet, un forum oecuménique de chrétiens sensibles aux questions écologiques et sociales. Mon ami Samuel Ninck, y propage sa vision « d’une promesse biblique d’un style de vie non-matérialiste. »

La coïncidence avec le samedi du week-end du Thanksgiving n’est pas le fruit d’un simple hasard, en effet c’est LE week-end jour du commerçant. Le week-end jour où chaque commerçant aux USA est assuré d’enregistrer son plus gros chiffre d’affaire. « Il faut savoir que en 1939, le président Roosevelt avança le Thanksgiving d’une semaine. Il voulait ainsi aider le commerce en rallongeant la période d’achats avant Noêl » [Wikipédia : thankgiving].

Dans son appel aux habitants de Suisse [à la résistance], l’ami Samuel suggère tout simplement de remplacer un jour de magasinage shopping [merci Lilia] par « la célébration du temps ainsi libéré par de bonnes discussions, de belles expériences avec des amis, un repas avec des voisins » des plaisirs simples de la vie quoi.

Symboliquement, je pense m’associer au mouvement et renoncer à ce jour pour mes achats . Car connaissant Samuel, il va se sûrement se planter devant « mon » magasin pour manifester. Reste un problème, j’irais sûrement me faire plaisir en assistant au 1er concert de LOLO dans la région 😀 Je sais, je sais, encore et toujours la diaspora … et oui c’est payant … mais nul n’est parfait 😉 Et votre journée à vous, avec ou sans achat ?

lire l’article publié dans Le Courrier [24.11.06, Genève, CH] >>

16 commentaires

  • lilia

    Hello Tomavana,
    Que de justesse dans tes propos, même si je ne suis pas sure que j’irai manifester pour…. Je crois que le sujet est encore plus épineux en Amérique du Nord.
    Personnellement, je ne sais pas si c’est moi qui ait un problème mais j’ai beaucoup de mal à résister à l’achat ici. Le choix des produits, des couleurs, la disposition des marchandises… tout est étudié pour t’inciter à l’achat.
    Pour dire la vérité, il m’arrive de faire du lèche-vitrine (magasiner en bon qbécois) en laissant mon porte-monnaie carrément chez moi parce que sinon j’achète, j’achète, j’achète ….
    Bon, ma lecture en ce moment pour équilibrer le tout :
    L’Art de la Simplicité, par D. Loreau
    http://www4.fnac.com/Shelf/Article.aspx?PRID=1784422

  • tomavana

    @ Vola Merci pour ton lien, en effet ce sont les ‘casseurs de Pub’ qui sont actif sur ce domaine en France. Alors cet Anni ? C’était d’la bombe ?

    @ Lilia Je crois que la clé est dans le mot excessif, et même nous savons tous que les pulsions les plus compulsives se soignent. D’ailleurs ne sommes nous tous pas des malades qui s’ignorent 😉 A quand, une petite reflexion sur ton actuel livre de chevet ?

  • Vola

    @Tomavana: ce soir, c’est fety be au « Mon Tana » …
    Hey les parisiens, si vous voulez venir j’y serai déjà avec quelques amis non malgaches (c’est pour leur faire découvrir les buffets et la musique malgaches)

  • Malagasy aty California

    tomavana> Sympa l’initiative de la journee sans achat. Ici, le jour qui suit Thanksgiving s’appelle BLACK FRIDAY, c’est parce que c’est noir de monde dans les magasins!!! Il y a 50-70% de reduction dans la plupart des magasins et comme Noel arrive, tout le monde se precipite. Mais pas nous! Cette annee, on a prevenu tout le monde deja, il n’y aura AUCUN cadeau materiel. On prevoit de donner des coupons du genre « une soiree TAROT a la maison », « une journee camping », une journee hiking, « une journee a la plage » etc.. Et en retour, on accepte les cadeaux du meme type mais rien de materiel. Cela envahit notre espace plus qu’autre chose, les objets. Je suis minimaliste alors les objets, si je n’en trouve pas l’utilite, ils n’ont plus leur place chez moi.

  • hjk

    Ici aussi , les vendeurs se frottent déjà les mains pour les achat de noêl, il parait queles Français veulent qu’on leur offre des vêtements, des livres et des produits cosmétiques cet année …

    quant à la journée des achat, pour moi ce ne sera pas pour aujourd’hui. je suis du genre dernière minute car je sais que si j’hachète maintenant je changerai d’avis demain matin et achetera autre chose … et j’achèterai sur internet pour eviter les bains de foule.

  • Tattum

    Pourquoi ne suis-je pas en haute-Savoie?! J’ai essayé sur Mappy de chez moi à Etrembières, il me fait juste traverser la Suisse!

    Bon je n’aurai pas trop de mal aujourd’hui alors pour soutenir cette campagne! Je ne fais jamais mes courses le samedi! Et à condition que je n’aille pas en Suisse ce week-end (la frontière est à 30min de chez moi), car je trouve que les Suisses ont un rapport frénétique avec l’argent! 😀 Bon, beaucoup sont plein aux as, et ce n’est pas qu’un cliché, mais le samedi après-midi là-bas (surtout à côté des petites villes un peu mortes d’Alsace) marque en ce qui concerne la société de consommation! 😀

    Tomavana qui virevolte de langue en langue… 🙂 J’ai vu ton commentaire chez Lilia avant de lire ce post et je me suis dit: waow! 😀

  • tomavana

    @ hjk il est vrai qu’on nous martele sans cesse le message ‘dépensez c’est le bon moment !’ [déco, musique, rabais, etc …] 😉
    Pour ma part je serais curieux de savoir ce qui se passera quand un max de personne commanderont par internet comme toi 🙂

    @ Tattum comme partout ailleurs, en Suisse le rapport à l’argent reste complexe, on y voit de tout. Par exemple, dans la ville calviniste de Genève ce sont plutôt les nouveaux riches qui s’affichent, le papy qui possède tous les immeubles de la rue, comme tout le monde lui, il achète lui-même son pain tous les matins. Mais j’en conviens, ce n’est pas un hasard si un grand nombre de nouvelles fortunes du spectacle [Schumacher, Alonso, etc …] s’établissent ici ni que les fortunes des royaumes du Golf migrent chaque été sur les bords du lac Léman.
    Sinon je suis perplexe avec ton ‘WAOW’, surtout après ce que tu as écrit sur le coup du ‘flatter à coup de violon’ chez Lillia [>>] . J’avoue que de la part de la ‘grande Tattum’ je reste sensible 😀
    Je te retourne le compliment pour ton euvre fédératrice

  • Tattum

    Tomavana> 😀 j’ai dit waow car je ne m’attendais pas à te lire en français, pure question d’habitude visuelle, et comme je l’ai mentionné chez Lilia, j’ai beaucoup aimé ton commentaire, je voulais juste reformuler l’idée à ma sauce.
    Les compliments sont chez moi spontanés, voire irréfléchis, et il est vrai que je les écris comme ils me viennent au risque de ne pas m’exprimer pleinement. Mais c’était bien un compliment, qui n’en attendait pas en retour 😉 . Bon, j’ai des défauts, mais paradoxale n’y figure pas encore! 😀
    Pour en revenir aux Suisses. Ah les nouveaux riches attitude! A ce sujet, je n’ai que des opinions assurément acerbes… Le souci, c’est que l’Alsace est chère, plus que ça ne devrait à mon avis (elle se prend parfois des airs tarifaires du XVIè arrondissement parisien), avec pour seul argument: la proximité de la Suisse.. Mais bon, je pense que je développerai le sujet à l’occasion..

  • tomavana

    @ Tattum allez avoue que tu as marché 😀 deux compliments valent toujours mieux qu’un, alors Merci ! Et encore une fois Merci ! Euh, au chapitre des regrets 🙁 je n’ai même pas tenu un mois en malgache. Mais cela, c’est une autre histoire …

    A propos de la chèreté de la zone frontalière, le mécanisme identique a été observé du côté de la Haute-Savoie et Ain. Je dirais que c’est une évolution naturelle des choses, vu que beaucoup sont des pendulaires frontaliers, travaillant en Suisse mais habitant en France. Touchant des salaires helvétiques mais dépensant principalement en euros en France. Finalement, les PME en Fance voisine ont dû aligner les salaires pour garder leurs employés qualifiés …
    Comme quoi la mondialisation se déroule à notre porte aussi.

  • lilia

    Est-il besoin de le dire que je me suis retrouvée assise par terre aussi en lisant le dit-commentaire chez moi qui est signé Tomavana ? 😀
    Mais j’ai feint de ne pas relever parce que (pour ceux qui le savent) j’étais dans ma période où les allusions de près ou de loin à l’appréciation de la langue (française ou malgache) m’étaient plus que sensibles et mal à propos … 😉
    Bon, là c’est passé je crois. Donc Tomavana et Tattum… MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.