Culture,  Identité,  Langue (Fr)

Petits espoirs…

Sorti de ma flemme sahelienne, quelques idées à partager. Trop paresseux pour créer mon blog et trop complexé pour essayer d’atteindre le niveau de Tattum, je profite de son initiative pour réaliser ce que j aurai aimé créer. Parasitisme ou symbiose…

Alors please, un peu de compassion, premier post, juste un test, encore a mes premiers pas et je ne suis pas sur d etre encore bien au point.

Bref, fin des combats contre les moulins générationnels et contre les citadelles imprennables a Madagascar, oublier les regards dans le rétroviseur et délibérément regarder l’avenir, les enfants de Madagascar et leurs rêves, leur inventivité, cette envie de créer qu ils récèlent.

Juste quelques jeux comme cet enfant tenant un hanneton en laisse. Pas facile d entretenir un cotton de Tulear ou unYorkshire dans le Lalangina, un Hanneton c est pratique, pas d aboiements, ni de morsures et aucun frais pour le nourrir.

enclos a zebu en branchettesCertains revent plus tard de destins simples, des élevages prospères, des vies loin des contingences actuelles, des fêtes généreuses, des zébus simplement comme papa ou meme plus.

Quelques branchettes de pin et un enclos où se reposent trois zébus, un peu d’argile et un magnifique mâle dont on sera fier. Une manière pour les petits patres de s’occuper mais aussi d’exprimer les désirs qui les taraudent. Comme n’importe quel enfant du monde, je veux faire comme…

Mais quoi ? Et le genre alors me direz vous, et les femmes ou plutot les fillettes. Les memes jeux qu ailleurs, les memes barbies mais l’imagination et la débrouillardise en plus. Pas de Wall Mart ou de Carrefour à l horizon, on fait comme on peut, pas de pétrole à Mada mais des idées…

Une princesse de bois et de chiffons, un peu de rose et de bleu dans un océan de gris.

Mais aussi le jeu, les rires comme partout avec juste une touche caractéristique comme cette larve ci dessus qui sert au bon vieux jeu du « qui c’est ? ». Si vous avez lu les contes de la bécasse de Maupassant, la queue de la larve, c est le bec de la bécasse. Cette larve bouge et lorsque sa queue s arrete elle designe celui ou celle qui fera tel ou tel gage. Jeu universel mais moyen atypique.

Quelque petits petits exemples d une inventivité millénaire. Tant de reves ne peuvent mourrir, ne reste qu’à les décliner en réalité….

7 commentaires

  • lova

    Chapeau ! J’aurai aime ecrire un tel post pour me jeter dans le bain. 🙂 La creativite des enfants pour garder un esprit ludique dans des circonstances pour le moins difficiles est admirable.
    Bravo !

  • JoGanY

    MaGnifique post !
    On parlait de rêves un moment et de suite nous sommes servis. Il n’y a pas aussi grands rêveurs que des enfants et on dit tout le temps qu’il faut garder une âme d’enfant.
    Mada est un pays où les drames n’ont pas leur place, nous avons été bienheureusement epargnés par les bains de sang et les tragédies humanitaires qui traumatisent le continent. Les enfants du pays possèdent cette candeur que nous envient les Autres. Un coup de pouce, un coup de main, ….. pour sûr s’il ne faut pas éteindre la flamme mais souffler souffler très fort pour qu’elle prenne et grandisse.

    Bizzzz

    ps: je pense avoir un peu métaphoriser sur les feux de brousse avec cette image de la flamme mais c’est une pure coïncidence.

  • Malagasy aty California

    Admirable le style…J’aime tout simplement cette lueur d’espoir!
    C’est en étant constamment plein de « petits espoirs » que Ikoto ou Ketaka arrivent à combler leur journée. Les enfants ont ceci de passionnant: ils nous rappellent toujours que l’essentiel c’est d’avoir de l’imagination!

  • Tattum

    Hey! C’est Rotsaka n’est-ce pas?
    [ Juste, please, le temps de régler les choses avec l’admin si on veut garder ce template et pour faire afficher automatiquement les auteurs, si vous pouvez signer vos posts (bon, c’est sympa aussi de deviner qui c’est 🙂 ) manuellement en attendant. ]

    Sinon, tu rigoles ou quoi?! J’échange volontiers mon blog contre ta plume!
    Elle est … superbe! Comme au tout premier mail échangé où j’ai bien ri avec l’expression « enculeur de mouche » (ça me fait toujours cet effet cette expression), et tous tes enrichissants commentaires.
    Vraiment ravie de te lire, ça vaut le coup ;). Et tout le monde semble d’accord!

  • rotsaka

    C’est bien moi, honnêtement c’est délibérement que je n’avais pas signé : le trac du débutant. Si ca n avait pas plu, ni vu ni connu, mes cliques et une bonne claque, j aurai filé a l anglaise.

    Un vrai plaisir de gamin que cela intéresse.

  • tomavana

    Izaho mbola mahay manamboatra ombimanga [omby amin’ny tanimanga] be vozona sy lava tandroka, misaotra tamin’ny fampatsiarovana fa tsy voatery hasarotina ny fiainana.
    Miandry sahady ny tohiny.

  • Tattum

    Talentueux et modeste en plus! 🙂 Que du bon! Je dis aux autres, à tout le monde, que tu as des idées et des sujets plein la tête (à chaque fois, je me suis sentie moins inculte les zamis!), et que ce serait vraiment dommage (que dis-je, un outrage 😀 ) que tu ne partages pas cela! Bon, j’arrête, je vais te mettre la pression pour rien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.